Biographie :

Photo: Shannon Brinkman

Originaire de Salmon Arm, en Colombie-Britannique, où elle a grandi, Rebecca Howard a découvert l’équitation en prenant des leçons et en participant à des camps dans une écurie près de chez elle. Pendant ses études, elle a occupé un emploi auprès des cavaliers de concours complet réputés Joni Lynn Peters et Nick Holmes-Smith, double olympien. Gravissant lentement mais sûrement les rangs du classement mondial de la FEI, Rebecca a pris part aux Jeux équestres mondiaux de 2010 où elle a terminé en 23e place de l’épreuve individuelle sur Riddle Master. L’année suivante, elle a aidé le Canada à remporter la médaille d’argent de l’épreuve par équipes des Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara où elle a également terminé au 6e rang de l’épreuve individuelle sur Roquefort. Rebecca a fait ses débuts olympiques à Londres 2012 en compagnie de Riddle Master, mais ils ont été éliminés de l’épreuve individuelle à la suite d’une chute pendant l’étape de cross-country. En 2013, Canada Équestre l’a nommée cavalière de l’année en raison de ses tops 10 réguliers aux plus prestigieuses compétitions du monde tandis que Riddle Master a été nommé cheval d’origine canadienne de l’année.

À propos de l’athlète…

Famille : Elle a deux soeurs, Sarah et Megan. Au-delà des sports équestres : Elle est propriétaire de l’écurie Rebecca Howard Equestrian à Marlborough en Angleterre où elle vit depuis 2012. Sa devise : L’excellence n’est pas un geste, mais une habitude.