Biographie :

Née et élevée en Floride, Sydney Pickrem a la double citoyenneté canadienne et américaine, et sa famille est originaire de Halifax. Après avoir gagné ses deux épreuves du QNI aux essais canadiens de 2015, elle est montée sur le podium de ces mêmes épreuves aux Jeux panaméricains de Toronto, en récoltant l’argent du 400 m quatre nages individuel (QNI) et le bronze du 200 m QNI. Elle a ensuite participé à ses premiers Championnats du monde où elle s’est rendue jusqu’en finale du 200 m QNI. En 2013, elle a remporté quatre médailles au Festival olympique australien de la jeunesse avant de participer à sept épreuves des Championnats du monde juniors de la FINA, où elle a décroché le bronze au 200 m  QNI. Sydney s’est qualifiée pour la première fois pour faire partie de l’équipe nationale en 2014, ce qui lui a permis de concourir aux Jeux du Commonwealth et aux Championnats panpacifiques. Le point saillant de son été est sa participation à la finale du 200 m QNI à Glasgow.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Son père, Darren Pickrem, est vendeur dans le secteur médical et est ancien joueur de la Ligue de hockey junior majeure du Québec. Sa mère se nomme Elizabeth Pickrem et son frère aîné, Jack. Débuts : Elle a commencé à nager à l’âge de 6 ans parce que son grand frère faisait de la natation. Au‑delà de la natation : Elle aime faire de la planche nautique et aller à la plage. Elle a obtenu son diplôme du secondaire à la East Lake High School en juin 2015. Elle est inscrite au programme de kinésiologie de l’université Texas A&M et aimerait devenir physiothérapeute. Sydney aime lire les biographies d’athlètes. Son surnom est Syd. Elle considère que ses bottes à paillettes sont son porte‑bonheur. Sa devise : « N’abandonne jamais. » Elle mange habituellement un steak et des pâtes avant ses compétitions.