Avec les Jeux olympiques de Rio qui pointent à l’horizon, plusieurs athlètes de sports d’été ont réussi à mettre la main sur une qualification olympique alors que Brianne Theisen-Eaton a décroché son premier titre de championne du monde en salle.

Équipe Canada a aussi récolté des médailles en plongeon et en snowboard.

Athlétisme

À lire : Brianne Theisen-Eaton sacrée championne du monde en salle

 

La vice-championne du monde en heptathlon, Brianne Theisen-Eaton, a mis la main sur son premier titre de championne du monde en salle vendredi en Oregon. Troisième avec une seule épreuve à faire lors de la compétition du pentathlon aux Mondiaux d’athlétisme en salle, la Canadienne a terminé première au 800 m pour effectuer une remontée spectaculaire au classement général et remporter la compétition. Son pointage de 4881 ne lui a non seulement permis de rafler l’or, mais aussi d’inscrire un record national pour cette discipline.

Tennis

Novak Djokovic et Milos Raonic se font une accolade après leur match de finale au BNP Paribas Open, le 20 mars 2016 (AP Photo/Mark J. Terrill)

Novak Djokovic et Milos Raonic se font une accolade après leur match de finale au BNP Paribas Open, le 20 mars 2016 (AP Photo/Mark J. Terrill)

Après avoir défait le Français Gaël Monfils en quarts de finale et le Belge David Goffin au carré d’as de l’Open BNP Paribas, le Canadien Milos Raonic a donné rendez-vous au Serbe Novak Djokovic dans sa première finale depuis qui le tournoi de Brisbane où il avait battu Roger Federer. Raonic, qui participait à son premier tournoi depuis sa blessure au muscle adducteur de la jambe droite, a été surclassé par le numéro 1 mondial. Djokovic l’emporta par la marque de 6-2, 6-0, pour mettre la main sur son 27e titre des Masters 1000 et égaler le record de Rafael Nadal.

Avec sa performance à Indian Wells, Milos Raonic a gagné deux places au classement général et occupe maintenant 12e rang mondial. Eugenie Bouchard pointe, quant à elle, au 45e rang des dames.

Plongeon

À lire : Meaghan Benfeito et Roseline Filion en argent à Dubaï
À lire : Benfeito et Riendeau remportent la médaille d’argent à Dubaï
À lire : Deux médailles d’argent pour Jennifer Abel à Dubaï

Les Séries mondiales de plongeon s’arrêtaient à Dubaï, ce week-end, et le Canada y a remporté quatre médailles d’argent pour porter à sept son nombre de médailles sur le circuit. Meaghan Benfeito a décroché l’argent à la tour de 10 m avec sa partenaire Roseline Filion avant d’unir ses forces à Vincent Riendeau et terminer au deuxième rang de l’épreuve mixte. Jennifer Abel a, elle aussi, quitté Dubaï avec deux médailles d’argent. Elle a d’abord remporté l’argent au 3 m individuel puis elle a réalisé la même performance avec François Imbeau-Dulac à l’épreuve synchronisée mixte.

Les Séries mondiales débarqueront à Windsor (Ont.) du 15 au 17 avril prochains.

Snowboard

À lire : L’argent pour Kevin Hill à la dernière Coupe du monde de la saison

Le planchiste Kevin Hill a fini sa saison de snowboard cross sur une bonne note en s’emparant de la médaille d’argent à la Coupe du monde de Baqueira Beret, en Espagne. Cette performance marque son quatrième podium en carrière sur le circuit de la Coupe du monde. Il avait d’ailleurs remporté le bronze à Veysonnaz, en Suisse, l’an dernier.

Boxe

À lire : Trois boxeurs canadiens qualifiés pour Rio

Arthur Biyarslanov (64 kg), Ariane Fortin (75 kg) et Mandy Bujold (51 kg) ont assuré leur présence aux Jeux olympiques de Rio jeudi soir lors des qualifications olympiques continentales, à Buenos Aires, en Argentine. Les Canadiens devaient atteindre la finale pour réaliser leur objectif d’obtenir une place pour le tournoi olympique de Rio. Avec son billet en poche, Mandy est ensuite allée remporter son combat de finale contre la Colmbienne Ingrit Valencia par décision unanime. Arthur Biyarslanov a lui aussi remporté les honneurs dans sa catégorie de poids en défaisant le Vénézuélien Luis Arcon Diaz par décision partagée. Malheureusement pour Ariane Fortin, c’est la championne olympique des Jeux de Londres, l’Américaine Claressa Maria Shields, qui a eu le dessus en finale. La Canadienne a dû se contenter de l’argent.

Escrime

Maxime Brinck-Croteau aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. (Photo : Escrime Canada via facebook)

Maxime Brinck-Croteau aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. (Photo : Escrime Canada via facebook)

Le Canada a mis la main sur deux billets pour Rio lors des dernières épreuves de qualification olympique de l’année disputées à Budapest, en Hongrie. Maxime Brinck-Croteau a réussi à se qualifier pour le tableau des 64 épistes après avoir remporté tous les assauts de sa poule. Puisqu’il fut le seul athlète de la zone panaméricaine à passer à la prochaine étape du tournoi, le Canadien s’est du même coup assuré une place de quota pour les Jeux olympiques de Rio. Maxime a pris le 43e rang de la compétition, baissant pavillon devant l’Argentin Silvio Fernandez (10-13).

N’ayant pas été en mesure d’atteindre le tableau des 64, Leonora MacKinnon a dû attendre la fin de la compétition pour savoir si elle s’était qualifiée pour Rio. C’est lorsque le classement final est sorti que l’épiste canadienne a finalement pu crier victoire. Ses principales rivales n’avaient pas réussi à monter assez haut dans le classement pour lui ravir sa place de quota.

Maxime et Leonora se joignent aux fleurettistes Maximilien Van Haaster et Eleanor Harvey qui avaient obtenu leur billet en fin de semaine dernière.

Ce sera au tour des sabreurs de tenter de se qualifier pour Rio le week-end prochain . La dernière épreuve de qualification figurant au calendrier de la FIE sera disputée à Séoul, en Corée du Sud.

Trampoline

Rosie Maclennan aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, le 19 juillet 2015.

Rosie Maclennan aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, le 19 juillet 2015.

La championne olympique en titre du trampoline, Rosie MacLennan, a mérité sa place au sein de l’équipe canadienne qui ira à Rio après une victoire convaincante à la Coupe Canada disputée à Kamloops (C.-B.). Son pointage de 152,5 points lui a permis de rafler l’or, devançant sa principale rivale, Karen Cockburn (148,2). C’est Rosie qui avait décroché la seule place de quota du Canada aux derniers championnats du monde en prenant le quatrième rang.

Chez les hommes, c’est Jason Burnett qui a remporté la compétition. Jason tentera de se qualifier pour les Jeux de Rio en avril, lors d’une épreuve-test qui servira aussi de qualification de la dernière chance.