Photo manchette : Brianne Theisen Eaton célèbre sa victoire aux Mondiaux d’athlétisme en salle à Portland, en Oregon, le 18 mars 2016. (AP Photo/Elaine Thompson)

Brianne Theisen-Eaton a remporté son premier titre de Championne du monde en salle à l’épreuve du pentathlon vendredi soir à Portland, en Oregon.

La Canadienne a été en mesure de remonter au classement général du pentathlon pour décrocher son premier titre de championne du monde en salle en plus d’établir un nouveau record canadien grâce à son pointage final de 4881. Brianne avait remporté l’argent à la même épreuve aux Mondiaux d’athlétisme en Pologne, en 2014.

De gauche à droite, la Jamaïcaine Salcia Slack, la Canadienne Brianne Theisen Eaton, l'Américaine Kendell Williams Makeba Alcide de Saint-Lucia pendant l'épreuve du 60 m haies aux Mondiaux d'athlétisme en salle, à Portland, le 18 mars 2015. (AP Photo/Rick Bowmer)

De gauche à droite: la Jamaïcaine Salcia Slack, la Canadienne Brianne Theisen-Eaton, l’Américaine Kendell Williams et Makeba Alcide de Saint-Lucia pendant l’épreuve du 60 m haies aux Mondiaux d’athlétisme en salle, à Portland, le 18 mars 2016. (AP Photo/Rick Bowmer)

Brianne était en première place au classement général après deux épreuves grâce à un temps de 8,04 secondes à l’épreuve du 60 m haies (un record personnel) qui lui a valu 1120 points et un saut en hauteur de 1,85 m 1041 points.

À lie : Theisen-Eaton remporte l’argent aux Mondiaux d’athlétisme

Puis était venu le moment de disputer l’une des épreuves les plus faibles de la Canadienne, le lancer du poids. Un lancer de 13,70 m (774 points) n’a pas été suffisant pour permettre à Brianne de garder la tête. Elle a été reléguée au troisième rang derrière les nouvelles meneuses, les Ukrainiennes Anastasiya Mokhnyuk et Alina Fodorova. Au saut à longueur, l’athlète de 27 ans a inscrit sa meilleure marque de la saison, un saut de 6,42 m, pour 981 points. Avec une seule épreuve à faire, Brianne Theisen-Eaton était toujours au troisième échelon du classement général.

Brianne Theisen Eatondevance Barbara Nwaba au fil d'arrivée pour remporter le 800 m du pentathlon, aux Mondiaux d'athlétisme en salle, le 18 mars 2016. (AP Photo/Rick Bowmer)

Brianne Theisen-Eaton devance Barbara Nwaba au fil d’arrivée pour remporter le 800 m du pentathlon, aux Mondiaux d’athlétisme en salle, le 18 mars 2016. (AP Photo/Rick Bowmer)

Heureusement pour elle, l’épreuve ultime du jour était l’une de ses préférées, le 800 m. La Canadienne avait besoin de battre l’Ukrainienne Anastasiya Mokhnyuk par 11 secondes pour s’emparer de l’or. Avec la foule et les athlètes masculins de l’heptathlon derrière elle — dont son mari et champion olympique l’américain Ashton Eaton — Brianne a talonné Barbara Nwaba des États-Unis tout au long de la course pour la dépasser au fil d’arrivée. Même si elle a été la première à franchir la ligne d’arrivée avec un chrono de 2:09, 99 secondes, la vice championne du monde à l’heptathlon devait attendre de connaître le chrono de sa rivale ukrainienne avant de crier victoire.

Le champion olympique et athlète de l'heptathlon Ashton Eaton a été le premier à féliciter sa femme, Brianne Theisen-Eaton pour sa médaille d'or au pentathlon aux Mondiaux d'athlétisme en salle, le 18 mars 2016. (AP Photo/Elaine Thompson)

Le champion olympique et athlète de l’heptathlon Ashton Eaton a été le premier à féliciter sa femme, Brianne Theisen-Eaton, pour sa médaille d’or au pentathlon aux Mondiaux d’athlétisme en salle, le 18 mars 2016. (AP Photo/Elaine Thompson)

Le verdict est tombé 13 secondes plus tard quand Anastasiya Mokhnyuk a franchi le fil d’arrivée au 11e rang. Brianne remportait la médaille d’or et mettait la main sur son premier titre de championne du monde en salle.

À lire : Theisen-Eaton décroche un deuxième titre au Hypo-Meeting

L’autre Canadienne inscrite au pentathlon, Georgia Ellenwood, a terminé l’épreuve au dixième rang avec un pointage de 4324.