Qatar Athletics Worlds AP Photo/Nariman El-Mofty
AP Photo/Nariman El-Mofty

Mise à jour olympique : De Grasse et Brown brillent en Diamond League

Équipe Canada s’est illustrée dans les sport d’été et d’hiver au cours des derniers jours. Les sprinteurs canadiens ont confirmé qu’ils étaient de sérieux candidats au podium en vue des Jeux de Tokyo. Du côté des sports d’hiver, le Canada a assuré sa participation en curling double mixte à Beijing 2022 et a amorcé le Championnat du monde de l’IIHF.

Voici ce que vous avez manqué au cours des derniers jours.

Suivi des qualifications pour Tokyo 2020

Athlétisme : De Grasse et Brown sur les podiums 👟

Les sprinteurs Andre De Grasse et Aaron Brown sont montés sur le podium du 200 mètres à l’occasion de la première étape de la Diamond League au Royaume-Uni.

Dans des conditions pluvieuses, l’Américain Kenneth Bednarek a remporté la course en 20,33 secondes. Auteur d’un chrono de 20,79 secondes, Brown a gagné la médaille d’argent alors que De Grasse a conclu tout juste derrière avec un temps de 20,85 secondes, bon pour la médaille de bronze.

À LIRE: Aaron Brown et Andre de Grasse sur le podium en Diamond League

De Grasse et Brown avaient tous deux terminé sur la troisième marche du podium au Golden Spike d’Ostrava, en République tchèque. De Grasse avait obtenu le troisième rang de l’épreuve du 100 mètres en 10,17 secondes alors que Brown avait fait de même au 200 mètres, signant un temps de 20,40 secondes.

À LIRE : De Grasse et Brown gagnent le bronze au Golden Spike à Ostrava

Les meilleurs sprinteurs de la planète se retrouveront dès le 28 mai à Doha, au Qatar, à l’occasion de la deuxième étape de la Diamond League de la saison 2021.

Curling : place de quota olympique en double mixte 🥌

En terminant dans le top 7 au Championnat mondial de curling double mixte disputé en Écosse, Équipe Canada s’est assuré d’obtenir une place de quota olympique au tournoi à Beijing 2022.

À LIRE : Le Canada obtient une place de quota pour Beijing 2022 en curling double mixte

La paire canadienne formée de Kerri Einarson et de Brad Gushue a conclu le tournoi à la ronde avec une fiche de 7-2, bon pour le 2e rang du groupe A et synonyme de quota olympique.

À l’issue de la ronde éliminatoire, le duo canadien a terminé le tournoi en 4e place. Les Canadiens ont complété une belle remontée en manche supplémentaire pour l’emporter 7-6 face aux Suisses, se taillant ainsi une place pour la demi-finale contre l’Écosse.

L’équipe s’est toutefois inclinée par la marque de 7-4 contre l’Écosse en demi-finale avant de voir les Suédois s’imposer par le même score dans le match pour l’obtention de la médaille de bronze.

Le Canada participera donc aux trois tournois de curling à Beijing 2022. Plus tôt en mai, Einarson et son équipe ont obtenu une place de quota olympique pour le Canada en curling féminin aux Championnats du monde à Calgary. Du côté masculin, Brendan Bottcher et son équipe avaient fait de même à leurs Championnats du monde au début d’avril, également à Calgary.

Les représentants de l’unifolié à Beijing 2022 seront déterminés lors des Essais canadiens de curling double mixte qui auront lieu du 28 décembre au 2 janvier.

Danielle Goyette embauchée dans la LNH 🏒

Deux anciennes gloires du hockey féminin canadien sont maintenant réunies dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

La Québécoise Danielle Goyette à été nommé directrice du développement des joueurs avec les Maple Leafs de Toronto alors que son ancienne partenaire de trio Hayley Wickenheiser a quant à elle été promue au poste de directrice principale de ce même département.

C’est Wickenheiser qui, après avoir obtenu carte blanche pour embaucher son bras droit, a contacté Goyette pour lui offrir le poste. Après quelques jours de réflexion, cette dernière ne pouvait passer à côté d’une telle expérience. Les deux annciennes coéquipières seront responsables de coordonner les opérations liées aux jeunes talents des Maple Leafs, quel que soit le niveau.

Goyette a remporté deux fois l’or olympique avec le Canada pendant sa carrière de joueuse. Elle a été porte-drapeau à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Turin en 2006 et a été admise en 2017 au Temple de la renommée du hockey.

La Québécoise était depuis 14 ans l’entraîneure-chef de l’équipe universitaire des Dinos de Calgary où elle a dirigé Wickenheiser.

Denis Shapovalov s’incline en finale à Genève 🎾

Le Canadien Denis Shapovalov s’est incliné en deux manches, 7-6 et 6-4, en finale du tournoi de Genève face au Norvégien et 21e joueur mondial Casper Ruud. Il s’agissait d’une troisième finale en carrière dans un tournoi de l’ATP pour l’athlète de 22 ans.

Malgré un duel très serré, Shapovalov a échappé deux services consécutifs en bris d’égalité lors de la première manche, ce qui a permis à Ruud d’avoir une sérieuse option pour l’emporter, menant alors 6-2. Le Canadien a réussi créer l’égalité à 6-6, mais Ruud a finalement enlevé la manche. En deuxième manche, Shapovalov a concédé un bris de service à son adversaire, qui lui n’en a pas donné.

Il était en quête d’un deuxième titre en carrière après celui obtenu à Stockholm en 2019.

Deuxième tête de série du tournoi derrière Roger Federer, Shapovalov avait atteint la finale en battant l’Italien Marco Cecchinato en ronde des 16, le serbe Laslo Đere en quart de finale et l’Uruguayen Pablo Cuevas en demi-finale.

À LIRE : Denis Shapovalov atteint la finale du tournoi de Genève

Canadien le mieux classé du tour ATP actuellement avec le 14e rang, Shapovalov a annoncé dimanche qu’il se retirait du tournoi de Roland Garros en raison d’une blessure à l’épaule.

Bianca Andreescu est de retour 🎾

Bianca Andreescu a amorcé son retour de belle façon en remportant ses deux premiers matchs sur terre battue après sept semaines d’absence dues à une blessure au pied.

La star du tennis canadien a battu Andrea Lazaro Garcia de l’Espagne 6-1, 6-2 en seulement 61 minutes à l’Open de Strasbourg, lundi.

De retour sur le court mardi, elle a disposé de la Belge Maryna Zanevska en deux manches de 6-1 et 6-4. Par la suite, Andreescu a toutefois annoncé qu’elle se retirait du tournoi en raison d’une blessure aux abdominaux subit pendant ce match.

Championnat du monde de l’IIHF : départ lent pour le Canada 🏒

Le Canada n’a pas connu le départ espéré au Championnat mondial de hockey masculin de l’IIHF en s’inclinant lors de ses trois premiers matchs de la ronde préliminaire.

Le Canada a été surpris 2-0 contre la Lettonie, pays-hôte du tournoi. Malgré une domination nette du match, le Canada s’est buté au gardien letton Matiss Kivlenieks qui a offert une performance solide.

Dimanche, le Canada s’est incliné 5-1 face aux États-Unis. Les joueurs canadiens ont fait preuve d’indiscipline ce qui a profité à son rival américain qui a mis le match hors de portée en deuxième période.

Lundi, la formation canadienne a subit une défaite de 3-1 face à l’Allemagne même si les Canadiens ont dominé les tirs au but avec 31 tirs contre 17.

Avec encore quelques matchs à jouer en ronde préliminaire, le Canada aura le temps de se reprendre afin de terminer dans le top 4 du groupe B et accéder aux huitièmes de finale. Parions que l’équipe actuelle pourra s’inspirer de la longue tradition canadienne. Le Canada a été médaillé lors de quatre des cinq derniers Championnats du monde de l’IIHF, remportant la médaille d’argent lors du plus récent tournoi en 2019.

À LIRE : Mondial de l’IIHF : le Canada défait à nouveau

Amélie Kretz heureuse sixième à la Coupe du monde de triathlon 🏊‍♀️🚴‍♀️🏃‍♀️

Amélie Kretz a réalisé l’une de ses meilleures performances en carrière lors de la Coupe du monde de triathlon à Lisbonne, au Portugal. L’athlète qui a célébré ses 28 ans la semaine dernière a surmonté des conditions de course difficile pour conclure l’épreuve au sixième rang dans une course chaudement disputée.

Kretz a arrêté le chrono à deux heures et neuf secondes, un peu plus d’une minute derrière Nicola Spririg de la Suisse, gagnante en 1 heure 59 minutes et 5 secondes.

Au cours des prochaines semaines, Kretz et ses coéquipières tenteront d’assurer la participation d’une deuxième Canadienne au Jeux olympiques de Tokyo. Kretz sera sur la ligne de départ à Leeds, en Grande-Bretagne, à la reprise de la Série mondiale de triathlon les 5 et 6 juin.

Andrew Wiggins 🏀 représentera le Canada

Wiggins, qui évolue dans la NBA avec les Golden State Warriors, a laissé savoir sur son compte Instagram qu’il représenterait Équipe Canada cet été.

Le Canada est toujours en quête d’une qualification pour le tournoi olympique de basketball à Tokyo 2020 et aura la chance d’obtenir sa place lors du tournoi de qualification olympique présenté du 29 juin au 4 juillet à Victoria, en Colombie-Britannique.

La disponibilité de Wiggins à jouer pour l’équipe canadienne en 2021 était jusqu’à maintenant en suspend. Le joueur de 26 ans n’avait représenté le pays à aucun tournoi depuis le Championnat des Amériques FIBA 2015.

Neuf escrimeurs canadiens à Tokyo 🤺

Cet été au Japon, le Canada comptera sur son équipe d’escrime la plus imposante aux Jeux olympiques depuis ceux de Beijing 2008. Cinq hommes et quatre femmes porteront l’unifolié sur la piste à Tokyo 2020. 

Le Canada a qualifié une équipe masculine et une équipe féminine de fleuret. L’équipe féminine sera composée de Jessica GuoEleanor Harvey et Kelleigh Ryan, qui participeront aussi à l’épreuve individuelle du fleuret. Alanna Goldie agira comme substitut.

Du côté masculin, ce sont Maximilien Van Haaster, Eli Schenkel et Alex Cai qui seront en action en équipe et dans l’épreuve individuelle, alors que Blake Broszus agira comme substitut.

Les sabreurs Gabriella Page et Shaul Gordon ont obtenu leur qualification pour les épreuves individuelles en se qualifiant par l’entremise de leur rang au classement mondial de la FIE, alors que l’épéiste Marc-Antoine Blais-Bélanger s’est qualifié en remportant l’épreuve de qualification de la zone des Amériques au début du mois de mai.

4 athlètes de lutte libre prendront d’assaut les tapis à Tokyo 2020

L’équipe canadienne de lutte à Tokyo 2020 sera petite mais puissante. Formée de deux femmes et deux hommes, cette équipe inclut la championne olympique en titre Erica Wiebe, médaillée d’or à ses premiers Jeux à Rio 2016 chez les 75 kg. Elle sera maintenant en action chez les 76 kg à Tokyo 2020. 

Après avoir participé à Rio 2016 chez les 63 kg, Danielle Lappage évoluera cette fois chez les 68 kg. En lutte libre masculine, le Canada sera représenté par deux athlètes qui en seront à leurs premiers Jeux olympiques, soit Jordan Steen chez les 97 kg et Amar Dhesi chez les 125 kg.

Le rêve olympique : la persévérance d’Antoine Valois-Fortier 🥋

Le plus récent épisode du rêve olympique met en lumière le judoka Antoine Valois-Fortier. Dans «Un combat à finir», le Québécois médaillé de bronze des Jeux olympiques de Londres 2012, revient sur sa performance crève-coeur à Rio 2016. Lui qui visait la plus haute marche est reparti du Brésil sans monter sur le podium.

C’est maintenant l’heure de la rédemption à Tokyo 2020 pour le natif de Vanier. ➡ https://bit.ly/3fixI1D