Mixed Curling Quota FR Wide

Le Canada obtient une place de quota pour Beijing 2022 en curling double mixte

Équipe Canada participera aux trois tournois olympiques de curling à Beijing 2022. En effet, Kerri Einarson et Brad Gushue ont obtenu une place pour le pays au Championnat du monde de curling double mixte à Aberdeen, en Écosse.

Vendredi, Einarson et Gushue ont obtenu une place en rondes éliminatoires en terminant parmi les trois meilleures équipes du groupe A. Ils sont sont également assurés d’être l’une des sept meilleures équipes du tournoi, équipes qui sécuriseront une places dans le tournoi olympiques pour leur pays.

Le duo a débuté le championnat sur une note gagnante lundi avec une victoire de 8-6 contre l’Espagne. Les Espagnols avaient les devants dans ce match jusqu’à ce que le Canada égalise en marquant trois points au cinquième bout. Lors des sixième et septième bouts, les deux formations ont à tour de rôle chacune marqué un point, puis le Canada a volé deux points au huitième bout pour conclure avec la victoire.

Dans le match suivant les opposant à l’Allemagne, les Canadiens ont contrôlé le jeu du début à la fin pour gagner en sept bouts par la marque de 9-6. Il ont conclu la journée de mardi avec une autre victoire en battant la Hongrie 7-5.

Einarson et Gushue ont vu une première défaite être inscrite à leur fiche jusqu’alors parfaite mercredi matin en perdant dans un match difficile face à l’Australie par la marque de 8-5. Les Australiens n’avaient obtenu aucune victoire avant ce match, mais il est à noter qu’ils était médaillés de bronze aux championnat du monde 2019. Les Canadiens ont toutefois rapidement rebondi après cette première défaite avec une victoire de 8-3 contre la Corée du Sud mercredi après-midi.

Jeudi matin, Einarson et Gushue ont dû effectuer une autre remontée alors que l’Italie menait 3-1 après quatre bouts. Ils ont obtenu deux points dans le cinquième bout, puis en ont volé un point dans le sixième. L’Italie a pour sa part opté pour le jeu de puissance au septième bout, mais les Canadiens les ont limité à un seul point, amenant le match à 4-4. Avec le marteau dans le huitième et dernier bout, Einarson et Gushue ont obtenu deux points pour conclure avec une victoire de 6-4.

Leur fiche de 5-1 les a placé au sommet du classement du groupe A, à égalité avec l’Écosse, mettant ainsi la table pour une confrontation décisive jeudi après-midi.

Un duel attendu que l’Écosse a remporté par la marque de 8-5. Le duo canadien a encore une fois connu un lent départ, concédant trois points à son adversaire dès la première manche et un autre à la deuxième alors qu’il avait le marteau. Einarson et Gushue ont réduit l’écart dans les manches suivantes, mais l’Écosse a annulé tout espoir de remontée au septième bout avec un vol d’un point. Avec une fiche de 5-2, Einarson et Gushue étaient maintenant à égalité avec l’Italie en deuxième position du groupe A, mais détenaient le bris d’égalité entre les deux équipes.

Avant vendredi, les Canadiens étaient dans une position favorable avec de bonnes chances de se classer parmi les trois premiers de leur groupe et de se qualifier pour Pékin 2022. La paire canadienne n’a pas perdu de temps pour régler cette question en assurant une place de quota olympique au pays dès sa première partie de la journée grâce à une victoire serrée de 7-6 face à la République tchèque.

Les représentants de l’unifolié à Beijing 2022 seront déterminés lors des Essais canadiens de curling double mixte qui auront lieu du 28 décembre au 2 janvier à un endroit qui n’a pas encore été déterminé. Seize équipes s’affronteront alors pour l’honneur d’être Équipe Canada dans le deuxième tournoi olympique de curling en double mixte. Kaitlyn Lawes et John Morris avaient remporté l’or pour le Canada lors du premier tournoi olympique de cette discipline à PyeongChang 2018.

Les essais canadiens de curling pour les équipes masculine et féminine de quatre joueurs auront lieu du 20 au 28 novembre. Quiconque obtient une place au sein de l’équipe olympique dans ces épreuves ne sera pas admissible pour participer aux Essais canadiens de curling double mixte.

Plus tôt en mai, Einarson et son équipe ont obtenu une place de quota olympique pour le Canada en curling féminin aux Championnats du monde à Calgary. Du côté masculin, Brendan Bottcher et son équipe avaient fait de même à leurs Championnats du monde au début d’avril, également à Calgary.