L’attente est presque finie pour les amateurs de sports d’hiver! Avant que le coup d’envoi de cette année préolympique soit donné, revenons sur les meilleurs moments vécus par les athlètes d’Équipe Canada au cours de la dernière hivernale.

Meagan Duhamel et Eric Radford, champions incontestés chez les couples

À LIRE : Duhamel et Radford défendent leur titre avec succès

C’est un exploit de décrocher un titre de champion du monde, mais s’en est tout un de réussir à le défendre l’année suivante. Après une saison parsemée d’embuches, les champions du monde en titre chez les couples Meagan Duhamel et Eric Radford ont su livrer la performance qu’il fallait lors du programme libre aux Mondiaux de Boston pour déclasser les Chinois Wenjing Sui et Cong Han de la première place et conserver leur titre.

Ted-Jan Bloemen, le plus rapide au monde

À LIRE : Bloemen pulvérise le record mondial au 10 000 m

Né aux Pays-Bas, Ted-Jan Bloemen est devenu citoyen canadien il y a deux ans et a depuis établi plusieurs records nationaux en patinage de vitesse longue piste. L’an dernier, à la Coupe du monde de Salt Lake City, Bloemen a non seulement éclipsé son record personnel de 12:52, 68 secondes au 10 000 m, mais il a du même coup inscrit un nouveau record mondial. Son chrono de 12:36, 30 s a pulvérisé le record du Néerlandais Sven Kramer réalisé sur la même glace en mars 2007 (12:41, 69 s).

Marianne St-Jean sacrée championne dans son épreuve la « plus faible »

À LIRE : Marianne St-Gelais championne du monde sur 1500 m

Au début de la saison dernière, Marianne St-Gelais souhaitait devenir une patineuse aussi redoutable sur les longues distances que sur les sprints, sa grande force. La Canadienne a rempli son mandat avec succès quelques mois plus tard en remportant son premier titre de championne du monde, au 1500 m, à Séoul. Marianne a décroché l’or dans l’épreuve qu’elle qualifiait de plus faible il n’y a pas si longtemps en surprenant ses adversaires dans les trois derniers tours et remonter de la quatrième à la première place. St-Gelais avait conclu l’épreuve en un temps de 2 minutes 36,84 secondes contre 2:37,07 s pour la favorite locale, la Coréenne Minjeong Choi.

Un 35e titre mondial en curling masculin pour le Canada

À LIRE : Les Canadiens triomphent aux Mondiaux de curling

Canada are the 2016 World Men's Curling Champions. #curling #wmcc2016 #Roadto2018 #WorldChampions #Canada #GoldMedals

A photo posted by World Curling Federation (@worldcurling) on

35. Titres. Mondiaux. C’est pour dire à quel point le pays est dominant dans le sport. L’équipe canadienne de curling  guidée par Kevin Koe a mis fin à une disette de quatre ans et a ramené au pays un 35e titre de champions du monde en défaisant le Danemark par le compte de 5-3 en finale disputée à Basel en Suisse. Cette année, les Canadiens auront la chance de défendre leur titre au pays alors que les Mondiaux se tiendront à Edmonton en avril 2017.

Mikaël Kingsbury, le roi de la montagne

À LIRE : Kingsbury trône au sommet

(Photo : Ski acrobatique Canada)

(Photo : Ski acrobatique Canada)

L’enfant prodige du ski acrobatique Mikaël Kingsbury n’avait besoin que d’une victoire la saison dernière pour devenir le roi incontesté des bosses. Ce fut chose faite dès la première Coupe du monde de la saison. À Ruka, en Finlande, il mit le grappin sur sa 29e victoire pour trôner seul au sommet du classement de tous les temps devant le Français Edgar Grospiron (28). Âgé de seulement 23 ans, le vice-champion olympique a réussi l’exploit après seulement 62 départs en carrière sur le circuit de la Coupe du monde.

Le Canada rafle son deuxième titre consécutif au Mondial de Hockey

À LIRE : Le Canada décroche l’or au Mondial de hockey pour une 2e année consécutive

Des buts de Connor McDavid et Matt Duchene en grande finale ont offert au Canada un deuxième titre consécutif au Championnat du monde de hockey sur glace de Moscou, en mai dernier. Cette victoire a aussi permis au capitaine de la formation canadienne Corey Perry de rejoindre le club de la Triple couronne, qui est composé de joueurs ayant tous remporté un titre olympique, la Coupe Stanley ainsi qu’un titre du Mondial de l’IIHF. Ce club très sélect ne compte que 28 membres et un seul entraîneur, Mike Babcock.

Le chevalier noir Max Parrot s’empare des podiums

À LIRE : Max Parrot domine aux X Games

Max Parrot, surnommé le chevalier noir sur le circuit en raison de sa tenue ébène absente de logos de commanditaires, s’est imposé compétition après compétition en snowboard durant la dernière année. Ce n’est pas peu dire, lorsqu’on parle des gros joueurs au Big Air, le nom de Max Parrot est sur toutes les lèvres. Ce qui explique son succès? Ses innovations dans les airs! En 2016, le Canadien de 22 ans a livré en compétition des Cab 1800 Triple Corks au grand plaisir des juges. Le médaillé d’or en Big Air aux X Games et meneur au classement général de l’épreuve est celui que tous veulent déloger cette saison. Gageons qu’il ne laissera pas sa place.

Kaillie Humphries pilote le premier bob à quatre féminin de l’histoire

À LIRE : Journée historique pour le bobsleigh féminin à Lake Placid

Quand vient le temps de faire tomber les barrières, Kaillies Humphries est l’homme… ou plutôt la femme de la situation!

de gauche à droite : Geneviève Thibault, Cynthia Appiah, Kaillie Humphries et Melissa Lotholz à Lake Placid le 9 janvier 2016.

de gauche à droite : Geneviève Thibault, Cynthia Appiah, Kaillie Humphries et Melissa Lotholz à Lake Placid le 9 janvier 2016.

Pour la première fois de l’histoire du bobsleigh, Kaillie a piloté un équipage féminin, composé de Geneviève Thibault, Cynthia Appiah et Melissa Lotholz, dans une Coupe du monde IBSF. Le quatuor féminin s’est mesuré  à des équipage entièrement masculins à Lake Placid à bord de l’ancien bob de l’équipage de Chris Spring, surnommé le « Phénix ».

Podium historique pour l’équipe du relais de biathlon Canada

L'équipe du relais (G-D) : Brendan Green, Nathan Smith, Christian Gow et Scott Gow.

L’équipe du relais (G-D) : Brendan Green, Nathan Smith, Christian Gow et Scott Gow.

Pour la deuxième année consécutive, l’équipe masculine de biathlon du Canada a obtenu un podium historique aux Championnats du monde.

Cette fois-ci, l’équipe formée de Christian Gow, Nathan Smith, Scott Gow et Brendan Green a remporté la médaille de bronze au relais 4×7, 5 km à Oslo, soit la première médaille gagnée par le Canada à cette épreuve à des Mondiaux de biathlon. L’an dernier, Smith était passé à l’histoire en devenant le premier biathlète canadien à monter sur un podium des Mondiaux en remportant l’argent au 10 km sprint.

Alex Harvey décoré d’argent à la maison

À LIRE : Alex Harvey rafle l’argent à Québec

Le Québécois Alex Harvey a renoué avec le podium de la FIS devant les siens à la troisième étape du Ski Tour Canada disputée dans la ville de Québec au mois de mars.

Le fondeur canadien avait réussi à monter sur la deuxième marche du podium au sprint de 1,7 kilomètre style libre en se collant au meneur de la course et en se nourrissant des encouragements des partisans. Harvey avait complété le Ski Tour Canada avec une cinquième place au classement général.

Préparez-vous puisque si les athlètes canadiens poursuivent sur leur lancée, ils feront vivre de grandes émotions à leurs partisans!

twitter_frsocial-ads