Par leurs sauts vertigineux et leurs vitesses stupéfiantes, le ski et la planche nautiques sont deux des sports les plus spectaculaires des Jeux panaméricains.

Le ski nautique a été inventé en 1922 par le Minnesotain Ralph Samuelson, lorsqu’il avait 18 ans. Ralph s’était alors imaginé que, s’il était possible de faire du ski sur de la neige, il était aussi possible d’en faire sur l’eau. La première compétition de ski nautique rapportée a eu lieu en 1939. Aux Jeux olympiques de 1972 à Munich, où l’Ottavienne Pat Messner a remporté la médaille d’or, le sport était présenté en démonstration. Aux Jeux panaméricains, le ski nautique a été présenté pour la première fois en 1995.

Le Canada a réalisé de grands exploits sur la scène internationale du ski nautique. Aux championnats du monde, disputés tous les deux ans, il occupe le 2e rang du nombre de médailles total par équipe, derrière les États-Unis. Des skieurs canadiens ont remporté le titre mondial individuel et toutes épreuves à 14 reprises. Sept de ces titres appartiennent à Jaret Llewellyn, membre de longue date de l’équipe nationale, dont le palmarès aux Jeux panaméricains comprend huit médailles d’or et deux d’argent.

La planche nautique voit le jour dans les années 80 sous l’impulsion d’adeptes d’autres sports de planche – surfeurs des neiges, surfeurs et planchistes à roulettes. Depuis, c’est l’un des sports nautiques qui connaît le plus grand essor au niveau mondial. En 2013, la discipline fait partie des huit sports en lice pour le programme olympique 2020, mais n’est finalement pas retenue. La planche nautique est disputée aux Jeux panaméricains depuis 1995. Parmi les champions du monde canadiens figurent Rusty Malinoski (2013), Aaron Rathy (2009) et Jeremy Kovak (1993 et 1997).