Biographie :

Nathan Smith a fait son entrée sur la scène olympique en 2014 à Sotchi où il a contribué à certains des meilleurs résultats olympiques obtenus par l’équipe canadienne de biathlon. Sur le plan individuel, le fait saillant de la participation de Smith a été la 11e place obtenue au 12,5 km poursuite, égalant ainsi le résultat record obtenu par Jean-Philippe Le Guellec en 2010, à Vancouver. Par la suite, il a aidé l’équipe de relais 4 x 7,5 km à réaliser sa meilleure performance olympique avec une 7e place.

 

Smith porte les couleurs du Canada sur la scène internationale depuis plus de 10 ans, ayant fait ses débuts aux Championnats du monde juniors de 2002. Trois années plus tard, il montait sur le podium, ayant mérité la médaille de bronze au relais 4 x 7,5 km en compagnie de Le Guellec.

 

Sa première participation aux Championnats du monde IBU a été en 2008. Après avoir raté les Championnats du monde de 2009 et les Jeux olympiques d’hiver de 2010, Smith a pris part aux Championnats du monde de 2011, 2012 et 2013. Il a contribué à la meilleure performance canadienne masculine au relais 4 x 7,5 km réalisée aux Championnats du monde de 2013.

 

Smith connaît un excellent début de saison en 2013-2014. À la première Coupe du monde de l’année tenue à Östersund, en Suède, il a mérité, pour la première fois de sa carrière, une place dans le top 20, obtenant le 16e rang à l’épreuve du 20 km individuel.

FAITS SAILLANTS EN CARRIÈRE

Médaillé de bronze aux Championnats du monde juniors de 2005 (relais 4×7,5 km).

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Introduction au sport 

Il a commencé à l’âge de 10 ans. Il était un fondeur avec le club Foothills Nordic, mais le club offrait aussi un programme de biathlon qu’il trouvait plus excitant. Il se souvient d’avoir regardé les Jeux olympiques durant les années 90, et il croyait que les athlètes tiraient sur les ampoules électriques, car il n’avait aucune idée de ce qu’était le biathlon.

Autres centres intérêts

Lors de ses voyages, il regarde la télévision des heures durant. Au cours de la saison morte, il aime le ski alpin et hors-piste. Il étudie afin d’obtenir un diplôme en sciences environnementales à l’Université de Calgary et l’Université Athabasca.

De tout et de rien 

Son modèle est Ole Einar Bjorndalen, un biathlonien médaillé olympique à 11 reprises qui est toujours concentré sur la tâche à exécuter et qui cherche à toujours améliorer ses performances.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux olympiques d’hiver : 2014 – 13e (10 km sprint), 11e (12,5 km poursuite), 25e (20 km individuel), DNF (15 km départ groupé), 7e (4 x 7,5 km relais)

 

Championnats du monde IBU : 2013 – 63e (20 km individuel), 73e (10 km sprint), 8e (4 x 7,5 km relais); 2012 – 61e (20 km individuel), 45e (10 km sprint), 43e (12,5 km poursuite), 13e (4 x 7,5 km relais); 2011 – 85e (20 km individuel), 67e (10 km sprint), 11e (4x 7,5 km relais); 2008 – 81e (20 km individuel), 92e (10 km sprint), 21e (4 x 7,5km relais)