La patineuse canadienne Marianne St-Gelais a été couronnée championne du monde du 1500 m aux Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste à Séoul, en Corée du Sud.

L’athlète de St-Félicien a remporté la finale devant la favorite locale Minjeong Choi. Le 1500 m n’étant pas sa distance de prédilection, St-Gelais a surpris ses adversaires avec trois tours à faire en passant de la quatrième à la première place. St-Gelais a conclu l’épreuve en un temps de 2 minutes 36,84 secondes contre 2:37,07 pour la Coréenne. La Britannique Elise Christie (2:37,12) a pris le troisième rang de l’épreuve.

Plus tard dans la journée, St-Gelais a également été sacrée vice-championne du monde sur 500 m. La Québécoise a fini la course au deuxième rang tout juste derrière la Chinoise Kexin Fan. Fan a terminé avec un temps de 43,26 secondes comparé à un chrono de 43,32 pour St-Gelais. La Chinoise Chunyu Qu (43,39) a complété le podium. Ce fut une journée impressionnante pour St-Gelais, qui a ensuite aidé le relais féminin à se qualifier pour la finale.

Toujours chez les dames, au 500 m, Kassandra Bradette a terminé la compétition au cinquième rang, remportant la finale B.

Chez les hommes, la journée ne fut pas aussi reluisante. D’abord, au 1500 m, Samuel Girard a tout même réussi une très belle quatrième place, mais on retiendra la pénalité à Charles Hamelin, lui retirant toute possibilité de médaille. La médaille d’or est allée au Chinois Tianyu Han avec un temps de 2 minutes 17,35 secondes. L’Hongrois Shaoang Liu (2:17,47) et le Coréen Se Yeong Park (2:17,58) ont complété le podium.

Au 500 m, aucun représentant de l’unifolié ne participait à la finale. Le meilleur canadien fut encore Samuel Girard avec une septième place, finissant troisième de la finale B. La victoire est allée à l’Hongrois Shaolin Sandor Liu avec un temps de 41,48 secondes. Le Chinois Dajing Wu (41,55) et l’autre Hongrois Shaoang Liu (41,99) ont complété le podium.

Le relais masculin s’est qualifié pour la finale disputée dimanche.