Cyclisme sur route à Tokyo 2020

Site : Parc Musashinonomori, Circuit international de Fuji

Dates de compétition : 25, 26 et 29 juillet (Jours 1,2 et 5)

Épreuves : 4 (2 masculines, 2 féminines)

Fédération nationale : Cyclisme Canada

Fédération internationale : Union cycliste internationale (UCI)

Le programme olympique actuel comprend une course sur route et une course contre la montre pour les hommes et pour les femmes. Toutes les épreuves sont des courses d’une journée.

Le départ de la course sur route se fait en groupe. La distance à parcourir pour gagner l’épreuve masculine est généralement de 250‑280 km (234 km à Tokyo 2020). Pour les femmes, la distance est de 120‑140 km (137 km à Tokyo 2020) tandis que les cyclistes tentent d’être les premiers à franchir la ligne d’arrivée.

À Tokyo 2020, les courses sur route masculines et féminines partiront du Parc Musashinonomori, situé à l’intérieur des limites de la ville de Tokyo et se termineront sur le Circuit international de Fuji au pied du Mont Fuji. Les hommes auront trois importantes montées avec un sommet à 1451 mètres, tandis que les femmes auront une grande montée avec un sommet à 1121 mètres.

Clara Hughes donne le dernier effort vers la ligne d’arrivée aux qualifications olympiques à Londres, le 1er août 2012. LA PRESSE CANADIENNE/Frank Gunn

Dans les courses contre la montre individuelles, les coureurs partent un à la fois à intervalles définis et sont chronométrés. Il faut parcourir le plus vite possible une distance de 40‑50 km (44,2 km à Tokyo 2020) pour les hommes et de 20‑30 km (22,1 km à Tokyo 2020) pour les femmes. Les épreuves contre la montre des Jeux de Tokyo 2020 se dérouleront sur le Circuit international de Fuji.

Le Canada aux Jeux olympiques (avant Tokyo 2020)

Même si le cyclisme sur route est présent aux Jeux olympiques depuis les premiers jeux de l’ère moderne, à Athènes 1896, le Canada n’a obtenu sa première médaille qu’à Los Angeles 1984, où Steve Bauer a décroché l’argent de la course sur route après avoir été battu au sprint.

Clara Hughes a ajouté deux médailles de bronze à Atlanta 1996. Ses troisièmes places à la course sur route et au contre-la-montre lui permettront de devenir la première athlète multimédaillée à des Jeux d’été et d’hiver quand troquera le vélo pour les patins.