Chaque jour, Olympique.ca publiera un résumé des compétitions à PyeongChang 2018 pour ne rien manquer des succès d’Équipe Canada aux Jeux olympiques d’hiver.

Patinage artistique

À LIRE : Virtue et Moir décorés d’or en danse sur glace à PyeongChang 2018

Tessa Virtue et Scott Moir sont revenus au patinage artistique il y a deux ans pour remporter l’or olympique. Mission accomplie. Ils ont offert un programme libre simplement magnifique, émotif, sensuel et intense comme tous s’y attendaient, sur leur désormais classique trame sonore de Moulin rouge. Le duo canadien s’est emparé de la médaille d’or en danse sur glace grâce à un score cumulatif de 206,07.

C’est sur la chanson Je suis malade de Lara Fabian que Kaitlyn Weaver et Andrew Poje ont performé au programme libre de la danse sur glace. Cette performance très touchante mais teinté de petites erreurs leur a permis d’obtenir un score cumulatif de 181.98. Ils sont arrivés au septième rang.

Piper Gilles et Paul Poirier, qui en étaient à leurs premiers Jeux olympiques, ont quant à eux obtenu un pointage de 176,91, leur donnant la huitième position au classement final.

Ski acrobatique

À LIRE: Cassie Sharpe sacrée championne olympique à la demi-lune en ski acrobatique

Cassie Sharpe a procuré au Canada sa toute première médaille olympique à l’épreuve féminine de demi-lune en ski acrobatique alors qu’elle a été sacrée championne olympique à PyeongChang 2018. Dominante lors des qualifications de lundi, la Canadienne a également dominé la finale, marquant 95,80 points à sa deuxième descente. Aucune autre skieuse n’a pu atteindre ce score, et cela a permis au Canada d’obtenir sa deuxième médaille d’or des Jeux de 2018 en ski acrobatique après l’or de Mikaël Kingsbury aux bosses.

Rosalind Groenewoud, l’autre Canadienne en finale, a terminé au dixième rang avec 70,60 points. Il s’agit d’un résultat satisfaisant pour l’athlète qui s’est cassé le bras neuf semaines avant les Jeux.

Outre Cassie Sharpe, d’autres Canadiens étaient en action au Jour 11. Les hommes participaient aux qualifications en demi-lune. Deux skieurs d’Équipe Canada ont obtenu leur place en finale, soit Mike Riddle, arrivé septième aux qualifications, et Noah Bowman, neuvième au classement. Ils seront de retour dans la demi-lune le 21 février, 21h30 (HE) pour la finale. Simon d’Artois est malheureusement arrivé treizième, ratant la finale d’une place.

Bobsleigh

Les deux premières descentes se sont déroulées ce matin en bobsleigh à deux féminin. Les duos canadiens se sont tous les trois classés dans le top 10, Kaillie Humphries et Phylicia George en tête de la délégation avec un cinquième rang. Cependant, elles devront offrir des performances parfaites lors de leurs prochaines descentes, car 0,34 s les sépare présentement de la première place. Une médaille de bronze est tout à fait atteignable, puisque Humphries et George sont à seulement 0,04 s de la troisième équipe au classement. Pour leur part, les duos Alysia RisslingHeather Moyse et Christine De BruinMelissa Lotholz sont provisoirement aux septième et huitième rangs.

Curling

À LIRE : Équipe Koe l’emporte contre le Japon

Après trois défaites consécutives, l’équipe canadienne de curling masculine devait se retrousser les manches. C’est ce qu’elle a fait en remportant 8 à 4 contre le Japon. Au terme de ce match, le Canada arrive en troisième position à égalité avec la Grande-Bretagne du classement du tournoi à la ronde. Cette victoire assure à l’équipe canadienne d’avoir au moins un match en bris d’égalité, et ainsi éventuellement passer en demi-finale.

À LIRE : Une autre défaite réduit les chances d’Équipe Canada d’atteindre la ronde des médailles en curling féminin

Équipe Canada essuie un autre revers, mais garde toujours espoir au tournoi de curling féminin de PyeongChang 2018, après qu’Équipe Homan ait subi sa quatrième défaite du tournoi à la ronde. La défaite de 7-5 aux mains de la Chine mardi matin (heure canadienne) porte la fiche d’Équipe Homan à trois victoires et quatre défaites avec deux matchs à faire en ronde préliminaire. Cela met l’équipe canadienne dans une position difficile pour atteindre la ronde des médailles puisqu’elle devra gagner ses deux prochains matchs et espérer obtenir une meilleure fiche que les autres équipes du tournoi à la ronde. Mais comme nous l’avons déjà vu lors de ces Jeux, l’équipe a la capacité de rebondir et de surmonter l’adversité.

Patinage de vitesse sur courte piste

Samuel Girard lors des qualifications pour le 500 m masculin.

L’équipe canadienne féminine, composée de Valérie Maltais, Kim Boutin, Marianne St-Gelais et Kasandra Bradette, qui participait à la finale du relais 3000 m, a eu toute une course. Elle s’est terminée dans la confusion la plus totale, amorcée par un carambolage impliquant Valérie Maltais et une patineuse sud-coréenne. Les juges ont délibéré après la fin de la course, et les deux équipes – canadienne et sud-coréenne – ont été disqualifiées. Cela a semé l’incompréhension au sein d’Équipe Canada, car l’accrochage était parfaitement en règle. Elles ont appris plus tard qu’elles avaient été disqualifiées pour une erreur à la ligne d’arrivée.

Heureusement, la journée n’a pas été que décevante. Trois Canadiennes ont réussi à se qualifier pour les quarts de finale au 1000 m. Valérie Maltais, Marianne St-Gelais et Kim Boutin restent donc dans la course pour obtenir une (autre, dans le cas de Boutin) médaille à PyeongChang 2018.

Du côté des hommes, Samuel Girard a aisément obtenu son billet pour la finale du 500 m. Son coéquipier Charles Hamelin n’a pas eu la même chance, et a vu son parcours se terminer pour les épreuves individuelles. Troisième au classement lorsqu’il a franchi la ligne d’arrivée, il a ensuite été disqualifié par les arbitres.

Biathlon

C’est l’épreuve du relais mixte en biathlon qui avait lieu au Jour 11 des Jeux de PyeongChang. L’équipe canadienne, formée de Rosanna Crawford, Julia Ransom, Brendan Green et Christian Gow, a terminé au douzième rang avec un chrono de 1:11:11,0 s. Ce sont les Français qui ont raflé la médaille d’or, accompagnés sur le podium des équipes norvégienne et italienne.

Trouvez tous les résumés quotidiens ici