Tessa Virtue et Scott Moir peuvent dire mission accomplie.

Le duo canadien s’est emparé de la médaille d’or en danse sur glace grâce à un score cumulatif de 206,07 à l’issue du programme libre, mardi, aux Jeux olympiques de PyeongChang.

À LIRE: Toutes les émotions au bon moment pour Virtue et Moir

Tessa Virtue et Scott Moir d'Équipe Canada saluent la foule lors de la danse libre aux Jeux olympiques de PyeongChang, le 20 février 2018. (Photo : COC – Jason Ransom)

Tessa Virtue et Scott Moir d’Équipe Canada saluent la foule lors de la danse libre aux Jeux olympiques de PyeongChang, le 20 février 2018. (Photo : COC – Jason Ransom)

Derniers à s’exécuter au Palais des glaces de Gangneug, Virtue et Moir ont devancé leurs rivaux français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron par seulement 0,76 point au final. La danse libre de ces derniers leur ont procuré une note quasi parfaite de 123,35, mais les 122,40 points obtenus par les Canadiens lors d’une performance tout aussi époustouflante agencée à la musique d’El Tango De Roxanne du film Moulin Rouge ont été suffisants pour enlever la victoire.

La paire américaine formée de Maia et Alex Shibutani a complété le podium avec un total de 192,59.

À LIRE : Tessa Virtue et Scott Moir porte-drapeaux d’Équipe Canada à PyeongChang 2018

Tessa Virtue et Scott Moir patinent vers l’or en danse sur glace aux Jeux olympiques de PyeongChang, le 20 février 2018.(Photo : COC/Stephen Hosier)

Tessa Virtue et Scott Moir patinent vers l’or en danse sur glace aux Jeux olympiques de PyeongChang, le 20 février 2018.(Photo : COC/Stephen Hosier)

Lundi, les porte-drapeaux d’Équipe Canada à la cérémonie d’ouverture s’étaient emparés du premier rang provisoire après avoir fracassé leur propre record mondial en danse courte. Leur avance de 1,74 point sur la paire française après le court s’est avérée cruciale.

Il s’agit de leur deuxième médaille d’or remportée à PyeongChang 2018 après avoir aidé le Canada à décrocher le titre en patinage artistique par équipes la semaine dernière.

Médaillés d’or à Vancouver 2010, Virtue et Moir ont fait un retour à la compétition ayant comme objectif de se hisser à nouveau sur la plus haute marche du podium après avoir pris une pause de deux ans suite aux Jeux de Sotchi 2014 lors desquelles ils ont remporté deux médailles d’argent.

Leur palmarès inclut également trois titres mondiaux et huit victoires aux championnats nationaux.

À LIRE : Les patineurs artistiques remportent la première médaille d’or d’Équipe Canada à PyeongChang 2018

Tessa Virtue et Scott Moir effectuent un tour de piste avec le drapeau canadien après avoir décroché la médaille d'or en danse sur glace aux Jeux olympiques de PyeongChang, en Corée du Sud, le 20 février 2018.

Tessa Virtue et Scott Moir effectuent un tour de piste avec le drapeau canadien après avoir décroché la médaille d’or en danse sur glace aux Jeux olympiques de PyeongChang, en Corée du Sud, le 20 février 2018.

Totalisant désormais cinq médailles olympiques en carrière, Virtue et Moir deviennent du même coup les patineurs artistiques les plus décorés de l’histoire des Jeux.

À LIRE : Virtue et Moir en tête après la danse courte à PyeongChang 2018

Grâce à cette médaille d’or, ils rejoignent un trio de patineurs artistiques légendaires qui détiennent également trois titres olympiques: le Suédois Gillis Grafstrom (1920 à 1928), la Norvégienne Sonja Henie (1928 à 1936) et Irina Rodnina qui a été sacrée championne en couples pour l’Union soviétique entre 1972 et 1980 avec deux partenaires différents.

L’exploit de Virtue et Moir permet au Canada d’ajouter une huitième médaille d’or à son total qui inclut également 5 médailles d’argent et 6 de bronze.