À mesure que le sablier avant Rio s’écoule, les athlètes de l’unifolié ne ménagent pas leurs efforts et continuent de rayonner sur la scène internationale.

Alors que certains se permettent des records personnels, d’autres s’assurent de confirmer leur place en vue des Jeux de cet été. Plongeons dans la plus récente actualité olympique.

Plongeon

Philippe Gagné et Vincent Riendeau. Photo par Vaughn Ridley.

Philippe Gagné et Vincent Riendeau en argent au 10 m synchro, Jeux panaméricains de Toronto. Photo par Vaughn Ridley.

Du haut des airs, les plongeurs canadiens avaient rendez-vous à Toronto en fin de semaine dernière pour les séances de qualifications olympiques nationales. Lors de la finale du 3 m chez les hommes, le Québécois Philippe Gagné a littéralement dominé l’épreuve, se permettant au passage sa meilleure performance en carrière avec un pointage cumulatif de 481,85. À la plateforme de 10 m, c’est le plongeur Alexandre Corriveau qui s’est emparé de la première place.

Célina Toth au Grand prix FINA de plongeon à San Juan (Porto Rico), le 3 avril 2016.

Célina Toth au Grand prix FINA de plongeon à San Juan (Porto Rico), le 3 avril 2016.

Chez les femmes, la finale du 3 m fut extrêmement serrée alors que Caeli McKay et Mia Vallée se sont échangé la position de tête jusqu’au dernier plongeon. C’est finalement McKay qui a remporté l’épreuve, à peine huit points devant sa compatriote. Au 10 m, malgré un quatrième plongeon peu convaincant, l’Ontarienne Celina Toth s’est ressaisie lors de sa dernière prestation afin de remporter l’épreuve de qualification olympique.

Les plongeurs qui représenteront l’unifolié cet été avaient déjà tous préalablement obtenu leurs billets pour Rio en fonction de leurs résultats à l’international. C’est d’ailleurs lundi que Plongeon Canada a dévoilé les six athlètes qui s’envoleront pour Rio dans sept semaines.

Natation

Les nageuses canadiennes avaient un horaire fort chargé lors de la dernière semaine. Après un arrêt fructueux à Canet-sur-Roussillon, en France, les athlètes de l’unifolié ont offert de solides performances à Barcelone. La Québécoise Katerine Savard a terminé deuxième au 50 m papillon, a égalité avec sa compatriote Penny Oleksiak. Âgée de 16 ans seulement, Oleksiak a également mis la main sur une médaille de bronze quelques minutes plus tard lors de la finale du 100 m libre.

Toujours à l’arrêt de Barcelone sur le circuit Mare Nostrum, Chantal Van Landeghem a décroché le bronze au 50 m style libre, samedi, avant de terminer quatrième tout juste derrière sa comparse Oleksiak le lendemain, à l’épreuve du 100 m libre. La nageuse Audrey Lacroix, qui en sera à ses troisièmes Jeux olympiques à Rio, s’est installée sur la troisième marche du podium au 200 m papillon.

Stephanie Horner

Stephanie Horner après sa qualification pour Rio, Portugal, 11 juin 2016. (Rick Pelletier)

C’est dans les eaux libres de la ville de Setubal, au Portugal, que se trouvait finalement le laissez-passer pour Rio de la nageuse canadienne Stephanie Horner. En vertu d’une 15e position à l’épreuve du dix kilomètres, l’athlète originaire du Québec s’est qualifiée pour ses troisièmes Jeux olympiques consécutifs. Triple championne nationale, Horner en sera toutefois à ses premiers pas olympiques en eaux libres puisqu’elle avait œuvré dans la piscine à Beijing en 2008 et à Londres à l’été 2012.

Golf

La jeune sensation canadienne Brooke Henderson continue de surprendre le monde du golf. À 18 ans seulement, la golfeuse de Smith Falls en Ontario a remporté le Championnat de la LPGA, dimanche. Henderson a remis une carte de 65 en ronde finale, avant de compléter sa remontée en prolongation aux dépens de la numéro 1 mondiale, la Néo-Zélandaise Lydia Ko. La Canadienne réussit ainsi un tour de force en devenant la plus jeune golfeuse de l’histoire à remporter ce tournoi.

Volleyball

L’unifolié sera dignement représenté sous le chaud soleil de Rio, alors que trois tandems canadiens en volleyball de plage fouleront le sable de Copacabana lors du tournoi olympique. En vertu du classement mondial final, les duos Heather Bansley et Sarah Pavan (5es chez les femmes), Kristina Valjas et Jamie Broder (12es) ainsi que Chaim Schalk et Ben Saxton (15es chez les hommes) représenteront le Nord au Brésil. Du côté féminin, il s’agira de la première fois de l’histoire du pays que le Canada alignera deux équipes.

Athlétisme

Brandon McBride wins the men's 800 meter run at the Mount SAC Relays at Mt. San Antonio College, Saturday, April 18, 2015, in Walnut, Calif. (AP Photo/Jae C. Hong)

Brandon McBride (AP Photo/Jae C. Hong)

Brandon McBride a inscrit son nom dans le livre des records canadiens, samedi dernier en Oregon. L’athlète originaire de Windsor a survolé l’épreuve du 800 mètres en 1 minute et 44,50 secondes terminant deuxième au Championnat d’athlétisme de la NCAA. C’est l’Américain Donovan Brazier qui a remporté l’épreuve en fracassant le record de l’épreuve en vertu d’un chrono de 1 minute et 43,68 secondes. Celui qui espère toujours de qualifier pour les Jeux de Rio réussit ainsi sa meilleure performance en carrière et la deuxième de l’histoire canadienne. McBride devra maintenant terminer parmi les deux premiers en juillet prochain lors du Championnat canadien afin de recevoir son laissez-passer pour le Brésil.

Aaron Brown prêt à la ligne de départ. Photo : Athlétisme Canada

Lors de la compétition Star Athletic Meet en Floride, samedi, le canadien Aaron Brown s’est transformé en véritable fusée. Le sprinteur de 24 ans a en effet battu son record personnel sur la distance de 100 m en franchissant la ligne d’arrivée en 9,96 secondes lors de la demi-finale, devançant au passage l’Américain Tyson Gay par 0,01 seconde. Le Canadien a ensuite prit le second rang lors de la finale avec un chrono de 10,01 secondes.

Sports équestres

Le cavalier Eric Lamaze et sa monture Fine Lady 5 se sont décorés d’argent en sol canadien la fin de semaine dernière. Étant avant-dernier à s’élancer sur le parcours de Spruce Meadows à Calgary, le cavalier et sa jument ont bien négocié les obstacles et ont terminé tout juste derrière Martha Louise et son cavalier Irlandais Conor Swail.

Canoë-kayak slalom

Canada's Cameron Smedley makes his semi-final run at the Minden white water course in the Men's Solo Canoe Slalom at the Toronto 2015 Pan Am Games in Minden, Ont., on Sunday, July 19, 2015. THE CANADIAN PRESS/Fred Thornhill

Cameron Smedley lors de sa descente de demi-finale aux Jeux panaméricains de Toronto, 19 juillet 2015. THE CANADIAN PRESS/Fred Thornhill

La procédure de sélection en canoë-kayak slalom a été longue et éreintante, mais les Canadiens Cameron Smedley (C1) et Michael Tayler (K1) ont finalement confirmé leur place pour les Jeux de Rio au sein de la délégation de l’unifolié. À l’issue des préliminaires de la Coupe du monde de canoë-kayak slalom à La Seu d’Urgell, en Espagne, les pagayeurs se sont classés au 25e et au 49e échelon dans leurs épreuves respectives. Ces performances ont permis aux deux athlètes d’amasser assez de points pour s’emparer définitivement de leurs laissez-passer pour le Brésil.