Biographie :

Aaron Brown a participé pour la deuxième fois aux Jeux olympiques en 2016 à Rio. Il était le deuxième relayeur de l’équipe médaillée de bronze du relais 4×100 m qui a réécrit le record canadien. Il a également pris le départ des épreuves individuelles du 100 m et du 200 m. Quatre ans auparavant, à Londres 2012, il est passé à un rang d’une qualification pour la finale du 200 m, terminant 9e par 0,05 seconde. L’un des meilleurs sprinteurs du pays, il est l’ancien détenteur du record canadien du 200 m. Le 11 juin 2016, il est devenu le quatrième canadien à passer sous la barrière des 10 secondes au 100 m en enregistrant un temps de 9,96 secondes lors d’une compétition en Floride. En 2013, Aaron a participé à ses premiers Championnats du monde seniors de l’IAAF, où il a fait partie du relais 4×100 m qui a remporté le bronze. En 2015, il a couru le premier segment du relais qui a permis au Canada de défendre avec brio sa médaille de bronze. Plus tôt la même année, il a été le dernier relayeur de l’équipe du relais 4×100 m qui a franchi en premier le fil d’arrivée aux Jeux panaméricains de Toronto avant d’être disqualifiée pour avoir touché la ligne du couloir. Aux Championnats du monde juniors, il a décroché le bronze du 200 m en 2010 et l’argent du 100 m en 2009. Aux Championnats panaméricains juniors en 2011, il a obtenu le bronze au 100 m et l’argent au relais 4×100 m. Il courait au niveau universitaire pour les Trojans de l’université Southern California. À sa dernière année, en 2014, il a obtenu le bronze au 100 m et l’argent au 200 m des Championnats de la NCAA.

À propos de l’athlète

Famille : Ses parents se nomment Ian et Sonia Brown. Il a une sœur aînée, Keisha Williams, et une sœur cadette, Alyssa Brown. Ses débuts : Il a commencé à faire de la course sur piste à 16 ans grâce à l’entraî neur de son école secondaire, Bill Stephens. Il rêve de représenter le Canada depuis qu’il a vu la finale du 100 m de Beijing 2008. Au-delà de l’athlétisme : Il a obtenu un diplôme de l’université Southern California en 2014, une majeure en sciences politiques et une mineure en administration. Il aime jouer au basketball, voyager, et écouter de la musique. Amateur d’art, il collectionne les chaussures et prend l’habitude de cesser de surveiller tout ce qu’il mange pendant la saison morte. Sa devise : « Pour être le numéro un, il faut t’entraîner comme si tu étais numéro deux. » Son modèle est LeBron James, pour la façon dont il a répondu à toutes les attentes et fait taire ses détracteurs. Aaron collectionne des mascottes en peluche des compétitions auxquelles il participe. On le surnomme Kingsley, AB ou Smoov.