Biographie :

Depuis sa première finale internationale aux Championnats panpacifiques de 2010, Katerine Savard est devenue l’une des meilleures nageuses du Canada. Triple médaillée des Jeux panaméricains de 2015, elle a remporté la médaille de bronze du 100 m papillon et l’or du relais 4×100 m style libre en inscrivant un record des Jeux panaméricains avec son équipe. Elle s’est ensuite classée 5e au 100 m papillon lors des Championnats du monde de la FINA pour la deuxième fois consécutive en plus d’avoir terminée aux 5e et 6e rang des relais 4×100 m libre et 4×100 m quatre nages. En 2013, elle a connu une année remarquable après avoir participé à ses premiers Jeux olympiques, Londres 2012, remportant l’or dans sa spécialité, le 100 m papillon, aux Jeux mondiaux universitaires de 2013 en un temps record. À la suite de son déménagement à Montréal à des fins d’entraînement, Katerine a établi un record canadien de 57,27 s au 100 m papillon aux essais canadiens de 2014, puis un autre record de 57,40 s aux Jeux du Commonwealth de Glasgow qui lui a valu l’or. La nageuse a également réalisé le segment papillon du relais 4×100 m quatre nages aux Jeux du Commonwealth et aux Championnats panpacifiques, ce qui a aidé le Canada à gagner deux médailles de bronze.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Mario Savard et Linda Girard. Elle a un frère cadet, Samuel. Ses débuts : Elle a commencé à nager à l’âge de 10 ans. Sa mère avait peur de l’eau, donc elle a inscrit sa fille à des cours de natation afin d’éviter qu’elle ne développe la même phobie. Au-delà de la natation : Elle poursuit actuellement ses études en vue d’obtenir son brevet en éducation préscolaire et primaire à l’Université de Montréal. Elle aime le voyage, le cinéma et le magasinage. Elle admire l’Américaine Dara Torres pour sa détermination et le fait qu’elle ait remporté sa 12e médaille olympique à 41 ans, après avoir eu un enfant. Elle mange toujours des pâtes avant une compétition, et elle voyage toujours avec son oreiller. Sa devise : « Ne rêvez pas à votre vie, vivez votre vie de rêve. »