Destination Rio est une série d’articles sur les espoirs olympiques d’Équipe Canada pour Rio 2016. 

Il est fort probable que le Canada ait deux équipes inscrites à la compétition de volleyball de plage aux Jeux olympiques de Rio.

Et l’un de ces tandems est celui de Sarah Pavan et Heather Bansley.

Olympique.ca a rencontré les deux joueuses au Brésil alors qu’elles prenaient part au Grand Chelem de Rio en mars dernier.

et pointent au cinquième rang du classement mondial de la FIVB.

Elles ont trouvé leur terrain de jeu pour leur préparation olympique à Hermosa Beach, dans le comté de Los Angeles en Californie.

Pourquoi la côte ouest comme lieu d’entraînement? Tout est une question de stratégie. Hermosa Beach est prisée par plusieurs équipes de volleyball de plage (dont les médaillées d’or olympiques de 2004, 2008 et 2012 Kerri Walsh et Misty May-Treanor), Pavan et Bansley gardent ainsi à l’œil leurs plus proches rivales.

Sarah Pavan est aussi connue pour ses prouesses au gymnase. Jusqu’en 2012, la joueuse de 6’5’’ était l’une des meilleures de l’équipe canadienne de volleyball en salle. Après que l’équipe féminine n’eut pas été capable de se qualifier pour les Jeux olympiques de Londres, Sarah prit la décision de faire le saut en volleyball de plage et poursuivre son rêve olympique.

La joueuse de 28 ans a trouvé la perle rare en Heather Bansley. Les Canadiennes ont obtenu leur billet pour Rio après une incroyable saison 2015 sur le circuit mondial de la FIVB marquée par deux médailles d’argent et deux de bronze.

Heather Bansley avait raté de peu sa qualification pour les Jeux olympiques de Londres avec sa partenaire de l’époque, Liz Maloney. Depuis que les deux joueuses ont uni leur force, elles ne font que monter au classement général de la FIVB et défier les équipes les plus expérimentées du circuit.