Biographie :

En 2015, Chantal Van Landeghem a connu une excellente saison en remportant trois médailles des Jeux panaméricains, dont l’or du 100 m style libre. Elle a aussi décroché l’or du relais 4×100 m style libre dont elle était la dernière relayeuse, en inscrivant un record des Jeux panaméricains. Lors des Championnats du monde de la FINA suivants, Chantal a récrit son propre record national en terminant 5e rang du 50 m style libre. Elle a également raté la finale de l’épreuve du 100 m style libre par 0,01 seconde. C’est par la même marge crève-cœur qu’elle a échoué dans la course à la qualification pour l’équipe des Jeux olympiques de 2012 au 50 m style libre. Elle a brièvement envisagé de quitter le sport, mais quelques jours plus tard, elle s’élançait de nouveau dans la piscine. Sa persévérance a porté ses fruits en 2013 et lui a valu une place au sein de l’équipe des Championnats du monde. Elle a terminé au 9e rang au 50 m style libre, ratant la finale par 0,05 seconde. En 2014, elle a participé aux Championnats panpacifiques où elle a décroché le bronze du 50 m libre et du relais 4×100 m quatre nages. Elle a été nommée Athlète de l’année du Manitoba en 2011 après sa participation aux Championnats du monde et aux Championnats du monde juniors de la FINA, récoltant cinq médailles à ce dernier, dont une médaille d’argent au 100 m style libre et une médaille de bronze au 50 m style libre. Elle a aussi concouru pour l’université de la Géorgie et aidé son équipe à remporter deux titres de champions de la NCAA coup sur coup, comme étudiante de première et de deuxième année en 2012-2013 et en 2013-2014.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Wayne et Dinah Van Landeghem. Sa sœur cadette, Tia, nage à l’université de Pittsburgh. Débuts : Elle a été initiée à la natation par son père à l’âge de 4 ans. À sa première compétition de natation, elle avait tellement peur de s’élancer dans la piscine à partir des blocs de départ qu’elle a plutôt plongé du bord de la piscine. Au-delà de la natation : Elle étudie pour obtenir un baccalauréat en psychologie et un baccalauréat ès arts en science cognitive à l’université de la Géorgie (elle prévoit obtenir son diplôme en 2017). Elle apporte toujours des bouchons d’oreilles lorsqu’elle voyage. Avant une compétition, elle mange des pâtes.