La Canadienne Penny Oleksiak s’est offert un cadeau d’anniversaire avant le temps alors qu’elle a décroché trois médailles en plus de fracasser le record du monde chez les juniors au 50 m papillon au deuxième arrêt du circuit Mare Nostrum, à Canet-en-Roussillon, en France.

Kierra Smith et Chantal van Landeghem ont elles aussi grimpé sur le podium chez nos cousins français.

Penny Oleksiak aux essais olympiques de Natation Canada le 8 avril 2016. (Photo : Natation Canada)

Penny Oleksiak aux essais olympiques de Natation Canada le 8 avril 2016. (Photo : Natation Canada)

Penny Oleksiak, qui aura 16 ans lundi, a été la première nageuse de la finale de jeudi à toucher mur du 100 m style libre en arrêtant l’horloge à 53,49 secondes. Même s’il ne s’agissait pas de son chrono le plus rapide en carrière, l’étoile montante canadienne a tout de même battu la double médaillée des championnats du monde Jeanette Ottesen (53,66 s) et la médaillée olympique de Londres 2012 Charlotte Bonnet (54,03 s).

Équipe Canada a vu deux autres de ses nageuses qualifiées pour Rio nager sous la barre des 54,7 secondes à cette épreuve avec Chantal Van Landeghem (54,30 s) qui a pris le quatrième rang tout juste devant Sandrine Mainville (54,61 s).

À LIRE : Oleksiak fait des vagues et des records tombent aux essais olympiques

Oleksiak a aussi battu son propre record du monde chez les juniors en inscrivant un temps de 25,93 secondes au 50 m papillon. Son record précédent (25,97 s) avait été réalisé à l’arrêt de Charlotte de la Arena Pro Swim Series, le mois dernier. Cette nouvelle meilleure marque mondiale chez les juniors lui a d’ailleurs valu le bronze à Canet-en-Roussillon derrière la double médaillée des Mondiaux de 2015 Janette Ottesen (25,50 s) du Danemark et la Suédoise Therese Alshammar (25,87 s).

À LIRE : Penny Oleksiak fait tomber d’autres records et l’équipe olympique s’agrandit

La veille, l’enfant prodige de Natation Canada avait terminé à quatre centième de la Danoise au 100 m papillon pour repartir avec l’argent (57,44 s). Le bronze était allé à l’allemande Alexandra Wenk (58,15 s).

Kierra Smith nage le 200 m brasse aux Jeux panaméricains de Toronto.

Kierra Smith nage le 200 m brasse aux Jeux panaméricains de Toronto.

Kierra Smith, a elle aussi grimpé sur le podium en France alors qu’elle a inscrit le deuxième meilleur temps de la finale très serrée du 200 m brasse, nageant en 2:24,42 secondes, soit deux secondes plus rapides que la performance qui lui a valu l’or le week-end dernier à Monaco.

À LIRE : Les nageurs canadiens décrochent un tas de médailles à deux mois de Rio 2016

Chantal Van Landeghem lors des Jeux panaméricains de Toronto, en juillet 2015.

Chantal Van Landeghem lors des Jeux panaméricains de Toronto, en juillet 2015.

Une autre Canadienne a aussi terminé derrière Ottesen, mercredi. Chantal van Landeghem, a terminé deuxième derrière la Danoise au 50 m libre avec un chrono de 24,68 secondes. Elle a, tout comme sa compatriote de 15 ans, devancé la Suédoise Therese Alshammar (24,75 s) qui s’est contentée du bronze.

La troisième et dernière étape du circuit Mare Nostrum aura lieu à Barcelone, en Espagne, samedi et dimanche.