Alors que l’hiver tire à sa fin, les athlètes d’Équipe Canada continuent à laisser leur marque sur les pentes pour terminer la saison en force, tandis que d’autres excellent déjà dans les sports d’été et poursuivent leur préparation pour les Jeux de Tokyo 2020.

Voici ce que vous avez manqué au cours des derniers jours.

Quatre kayakistes et une canoéiste d’Équipe Canada se qualifient pour Tokyo 2020

Vendredi dernier, Alanna Bray-Lougheed, Andréanne Langlois, Michelle Russell et Madeline Schmidt ont toutes reçu une nomination hâtive pour représenter Équipe Canada à l’épreuve du K-4 500 m aux Jeux de Tokyo 2020. Équipe Canada devra ensuite déterminer l’équipage du K-4 500 m masculin en vue des Jeux.

En canoë, Katie Vincent fera partie de l’histoire quand les épreuves féminines de canoë feront leurs débuts olympiques à Tokyo 2020 après avoir remporté l’épreuve du C-1 aux Essais olympiques de Canoë-Kayak Canada. Vincent, qui avait garanti une place au Canada au C-1 200 m grâce à sa performance aux Championnats du monde 2019, a remporté les Essais olympiques dans la même épreuve dans sa course contre Laurence Vincent Lapointe. Le Canada vise toujours à obtenir des places aux C-2 500 m féminin, épreuve à laquelle Vincent et Vincent Lapointe ont remporté le titre mondial en 2017 et 2018. 

Kingsbury, roi incontesté des bosses

Mikaël Kingsbury a encore une fois démontré son emprise des bosses à l’occasion des Championnats du monde de ski acrobatique de la FIS disputés au Kazakhstan avec pas un, mais bien deux titres de champion mondial.

Le Québécois a d’abord défendu avec succès son titre mondial en simple avant de refaire le coup le lendemain lors de l’épreuve en parallèle. Kingsbury, qui s’était également offert le doublé en 2019, compte maintenant six titres mondiaux en carrière (trois en simple, trois en parallèle), mais ses deux victoires en 2021 ont une saveur bien particulière pour lui.

À LIRE : Mikaël Kingsbury remporte son troisième titre de champion du monde aux bosses en parallèle

Après avoir manqué le début de la saison de la Coupe du monde en raison d’une fracture aux vertèbres T4 et T5, Kingsbury n’avait pratiquement aucune chance de mettre la main sur un (autre) globe de cristal à son retour à la compétition au début du mois de février. Parions que le titre de double champion mondial est tout aussi satisfaisant.

Plusieurs podiums aux Mondiaux d’Aspen

Plusieurs athlètes canadiens se sont démarqués aux Mondiaux d’Aspen, au Colorado.

C’est notamment le cas du champion olympique et multiple médaillé des X Games Sébastien Toutant qui a remporté une première médaille en carrière à des Mondiaux. Il a terminé avec l’argent à l’épreuve de slopestyle en snowboard avec un score de 82,53 points. Toutant, qui en était à sa première présence à des Championnats du monde, s’est définitivement montré à la hauteur.

Ses compatriotes Rachael Karker et Simon d’Artois sont également devenus vice-champions du monde à l’épreuve de demi-lune et ont par le fait même signé leur premier podium en Championnats du monde. Malgré une chute en première manche, Karker est revenue en force lors de ses deux autres descentes pour inscrire 91,75 points.

De son côté, d’Artois a couronné son retour cette saison à la compétition après deux ans d’absence en inscrivant 91,25 points et en montant sur la deuxième marche du podium.

À LIRE : Sébastien Toutant, Simon d’Artois et Rachael Karker sacrés vice-champions du monde à Aspen

Samedi, c’était au tour de la skieuse de 19 ans Megan Oldham de grimper sur le podium à l’épreuve de slopestyle féminin. Dans des conditions venteuses, la Canadienne a fait preuve de sang-froid et a obtenu un pointage suffisant de 76,18 pour soutirer la médaille de bronze.

Une fin de saison de rêve pour Marion Thénault

Âgée de seulement 20 ans, Marion Thénault a conclu sa première saison complète en Coupe du monde de la meilleure des façons. La Québécoise a décroché sa première médaille d’or en carrière à l’épreuve des sauts disputée à Almaty, au Kazakhstan.

Thénault a obtenu un score de 89,88 points lors de son dernier saut en super finale pour lui permettre de remporter l’épreuve et de terminer au troisième rang du classement général de la saison 2020-21. Elle a aussi mis la main sans grande surprise sur le titre de recrue de l’année sur le circuit.

La skieuse acrobatique canadienne boucle une première saison complète en Coupe du monde remplie de succès et de promesses.

À LIRE : Marion Thénault signe une première victoire en carrière, Lewis Irving en bronze

Du côté masculin, Lewis Irving a également conclu sa saison de façon positive en obtenant la médaille de bronze. L’athlète québécois a récolté 113,28 points en super finale pour lui permettre de grimper sur la troisième marche du podium.

Reece Howden signe une quatrième victoire cette saison

Le skieur de 22 ans est monté sur le podium à l’épreuve de ski cross de Sunny Valley en Russie pour remporter déjà sa quatrième victoire de la saison en Coupe du monde.

Le natif de la Colombie-Britannique a devancé en grande finale le Japonais Ryo Sugai et le Suisse Joos Berry, qui ont respectivement remporté l’argent et le bronze.

Howden connaît une année incroyable puisqu’il a décroché le globe de cristal de la discipline avant même la conclusion de la campagne. Jusqu’à présent cette saison, il a remporté quatre médailles d’or et deux médailles d’argent.

À LIRE : Podiums pour Howden et Hoffos à la Coupe du monde de ski cross à Reiteralm

Genie Bouchard atteint sa huitième finale de la WTA

Eugenie Bouchard est de retour ! La Québécoise a atteint sa huitième finale de la WTA (et sa deuxième en moins d’un an!) au tournoi Abierto Zapopan à Guadalajara, au Mexique. Elle s’est inclinée en finale contre 6-2, 7-5, contre Sara Sorribes Tormo de l’Espagne.

À LIRE : Genie en finale au Mexique

Volleyball de plage : Pavan et Humana-Paredes convaincantes à leur retour

À l’occasion de leur première compétition depuis septembre 2019, les championnes du monde en titre Sarah Pavan et Melissa Humana-Paredes ont terminé avec l’argent à la Coupe Katara, au Qatar.

Le duo canadien a livré une chaude lutte en finale à ses rivales américaines Alix Klineman et April Ross, s’inclinant en deux manches serrées de 20-22 et 18-21.

À LIRE : Pavan et Humana-Paredes gagnent l’argent à la Coupe Katara

Il s’agit de la onzième médaille sur le circuit mondial pour Pavan et Humana-Paredes.