Marion Thénault a conclu samedi sa première saison complète en Coupe du monde de la meilleure des façons. À seulement 20 ans, la Québécoise a décroché sa première médaille d’or en carrière à l’épreuve des sauts disputée à Almaty, au Kazakhstan.

Thénault a obtenu un score de 89,88 points lors de son dernier saut en super finale et devancé dans l’ordre la Russe Liubov Nikitina (86,36) ainsi que Zhanbota Aldabergenova (84.99) du Kazakhstan.

Cette victoire a du même coup permis à la Québécoise d’aboutir au troisième rang du classement général de la saison 2020-21 et de remporter sans grande surprise le titre de Recrue de l’année sur le circuit.

Après avoir obtenu une première médaille en Russie au mois de janvier dernier ainsi qu’une sixième place aux Championnats du monde plus tôt cette semaine, la skieuse acrobatique canadienne couronne une première saison complète en Coupe du monde remplie de succès et de promesses. Elle sera une athlète à surveiller aux prochains Jeux olympiques d’hiver de Pékin en 2022.

À LIRE : Ski acrobatique : première médaille en Coupe du monde pour Marion Thénault 

Chez les hommes, Lewis Irving a également conclu sa saison de façon positive en méritant la médaille de bronze. L’athlète québécois a récolté 113,28 points en super finale pour lui permettre de grimper sur la troisième marche du podium.

C’est le Suisse Pirmin Werner (121,72) qui a remporté l’épreuve suivi de son compatriote Nicolas Gygax (119,46).

Miha Fontaine et Émile Nadeau ont quant à eux terminé aux 8e et 12e rangs respectivement.

Après une longue campagne et une période de deux mois à l’extérieur du pays, nos skieurs acrobatiques canadiens seront bien heureux de rentrer à la maison pour se reposer. Avec mérite.