L’hiver ne commence pas officiellement avant le solstice, le 21 décembre.

Mais les athlètes d’Équipe Canada qui performent sur la glace et la neige entameront bientôt leur saison.

Voici un coup d’oeil aux noms et aux histoires que vous voudrez suivre pendant les prochains six mois.

Mikaël Kingsbury peut-il conserver sa couronne?

« Dominant » est le meilleur adjectif pour décrire le champion du monde et olympique en titre dans les bosses. Mikaël Kingsbury plonge dans la saison en quête de son neuvième globe de cristal consécutif, qui récompense le champion annuel de la saison de Coupe du monde de ski acrobatique. Il a déjà accumulé les nombres records de 56 victoires en Coupe du monde et de 81 podiums de Coupe du monde; il écrit donc pratiquement une nouvelle page d’histoire à chaque fois qu’il se présente à la montagne.

Les superstars du snowboard canadien en vedette

À la fin août, Max Parrot a remporté l’or en big air aux X Games, en Norvège. Il s’agissait de sa cinquième victoire des X Games en carrière à l’épreuve du big air, mais ce qui a rendu cette médaille très spéciale est qu’elle a été remportée à son retour à la compétition après qu’il ait vaincu un lymphome de Hodgkin et passé au travers de traitements de chimio.

Évidemment, il devra se mesurer à d’autres Canadiens tout au long de la saison, incluant à Mark McMorris, 17 fois médaillé des X Games, et au champion olympique en big air, Sébastien Toutant. Nous devrons patienter pour voir si de nouvelles figures pourraient être dévoilées par nos athlètes.

Les Championnats du monde de patinage artistique arrivent à Montréal

La plus grande compétition de la saison se déroulera dans La Belle province, en mars. Les billets sont déjà en vente si vous désirez assister à l’événement en personne. Le Canada sera représenté par un homme, deux femmes, deux couples et deux duos de danse sur glace; les membres de l’équipes seront annoncés après les Championnats nationaux, qui ont lieu en janvier.

Parmi ces patineurs, vous voudrez garder Gabrielle Daleman à l’oeil. Elle s’est finalement remise de sa commotion cérébrale et d’autres blessures subies lors d’une collision sur la glace en avril.

Piper Gilles et Paul Poirier tenteront de s’établir en tant que meilleur équipe de danse sur glace au pays et aspirants aux podiums internationaux. Keegan Messing et Nam Nguyen veulent tous les deux être le meilleur homme du Canada, mais un autre compétiteur pourrait peut-être pointer le bout de son nez.

Parlant de compétition, la nouvelle paire composée de Charlie Bilodeau et Lubov Ilyushechkina pourrait la faire aux champions nationaux en titre chez les couples, Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro. Soyons en tout cas assurés que la saison sera excitante et intéressante.

Poursuivre les succès canadiens en sports de glisse

Le champion olympique Justin Kripps a réalisé un rare doublé, la saison dernière, lorsqu’il est devenu le troisième pilote de bobsleigh canadien à mener ses bobs à deux et à quatre vers le podium lors de mêmes Championnats du monde. Cependant, il ne sera pas le seul à vouloir surfer sur un momentum, avec Christine de Bruin fraîchement médaillée de bronze en bob à deux aux derniers Championnats du monde.

L’équipe de skeleton devra faire sans Elisabeth Maier, qui doit accoucher de son premier enfant en décembre (psitt! Son mari est un bobeur australien!). Par contre, Mirela Rahneva et Jane Channell ont toutes les deux les yeux rivés sur de nouveaux podiums internationaux. L’équipe de luge pourra se fier à un visage familier pour les guider, car le quadruple olympien Sam Edney est le nouveau gestionnaire de la haute performance.

L’équipe de patinage de vitesse sur courte piste fait (presque) peau neuve

Avec plusieurs membres de l’équipe olympique de 2018 ayant pris leur retraite cet été (Charle Cournoyer, Samuel Girard, Kasandra Bradette et Jamie Macdonald), c’est l’occasion pour de nouveaux visages de briller. L’un d’entre eux pourrait être Steven Dubois, qui se dirige vers sa deuxième saison complète de Coupe du monde, après avoir remporté chaque course aux Championnats canadiens de septembre dernier. La triple médaillée olympique Kim Boutin a également réalisé un week-end parfait, elle qui agit désormais à titre de vétéran dans l’équipe. Un autre qui rempli ce rôle depuis plusieurs années, c’est le quintuple médaillé olympique Charles Hamelin, qui a raté les Championnats canadiens en raison d’une blessure.

On fête le centenaire du ski de course canadien

Cette saison marquera le 100e anniversaire du ski de course au Canada. Roni Remme, qui a remporté sa première médaille en Coupe du monde en février, voudra continuer sur la lancée de sa saison révélatrice. Valérie Grenier est prête à grimper sur le podium pour la première fois après avoir réalisé deux tops 5. Dans les autres nouvelles, il est intéressant de savoir que John Kucera, le champion du monde de 2009 en descente, sera désormais l’entraîneur en chef de l’équipe masculine de Coupe du monde en vitesse, qui inclut les médaillés Ben Thomsen et Dustin Cook.

La course n’est pas la même en ski cross, mais la tradition de succès canadien reste la même. Malgré la retraite notable de la championne olympique Kelsey Serwa, l’équipe reste forte avec d’autres nombreux médaillés olympiques : Marielle Thompson, Brittany Phelan et Brady Leman, qui sont prêts à mener le sprint vers le podium.

Le début d’une ère sans Alex Harvey en ski de fond

Le fondeur le plus décoré de l’histoire du Canada a clos sa carrière avec une performance éclatante, terminant avec l’argent à la finale de la Coupe du monde en mars, à Québec. Le double olympien Lenny Valjas a également tiré sa révérence au même moment. Cela ouvre la porte à une toute nouvelle équipe de skieurs nordiques, qui tenteront de faire leur marque aux côtés des olympiennes Emily Nishikawa et Dahria Beatty.

La route vers Beijing 2022 commence pour les curleurs canadiens

Nous sommes peut-être encore à deux saisons des prochains Jeux olympiques d’hiver, mais les équipes de curling canadiennes auront quelques chances d’obtenir leur place cette saison, lors d’essais appelés « Roar of the Rings ». L’un de ces événements est la Coupe Canada, à la fin novembre, mais il y a également les championnats nationaux (le Brier et le Tournoi des coeurs) en février.