Biographie :

John Kucera devait être une des vedettes canadiennes des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Il devait être à la porte de départ comme le champion du monde en titre de l’épreuve masculine de descente, ayant remporté un historique titre mondial pour l’équipe canadienne de ski alpin masculin en 2009. Mais cela a changé du tout au tout en 2009 lorsqu’un accident survenu à une compétition de super-G qui se déroulait dans le cadre d’une étape de la Coupe du monde à Lake Louise l’a laissé avec une fracture au tibia et au péroné gauches, une blessure au mollet ainsi qu’une déchirure de l’artère menant au pied. Il a dû subir une opération chirurgicale, et ce fut la fin de sa saison.

 

À ce moment-là, ce qu’il ne savait pas encore, c’était qu’il ne reviendrait pas sur le circuit de la Coupe du monde avant trois saisons. À sa première tentative de retour, il a dû mettre fin à sa saison en février 2011 à Aspen lorsqu’il s’est de nouveau fracturé le tibia après qu’une fixation de ski défectueuse s’est détachée, causant sa chute. Il a dû subir une autre chirurgie en vue d’insérer une plus grande tige de métal dans sa jambe et de greffer un morceau de l’os de la hanche au tibia pour du soutien additionnel. À l’automne 2011, ses os se sont cicatrisés, mais il souffrait d’une douleur au dos en raison de disques bombés, et cette douleur s’est empirée. Il a choisi de ne pas subir de chirurgie, mais plutôt de recevoir des injections de cortisone. John est finalement retourné sur le circuit de la Coupe du monde en novembre 2012 à Lake Louise à l’endroit même où les problèmes avaient commencé. Il a terminé 14e au super-G.

 

John Kucera a fait ses débuts à la Coupe du monde en novembre 2004. Il s’est particulièrement démarqué durant la saison 2006-2007 lorsqu’il a obtenu son premier podium à la Coupe du monde grâce à une victoire au super-G à Lake Louise. Il a conclu la saison au 3e rang du classement de la Coupe du monde de super-G.

 

Faits saillants en carrière

Champion du monde 2009 (descente). Trois podiums en carrière à la Coupe du monde. Une victoire en carrière à la Coupe du monde (super-G à Lake Louise en novembre 2006).