Biographie :

Benjamin Thomsen, de par sa détermination, est un cas classique de persévérance dans l’adversité. À 19 ans, il a concouru aux Championnats du monde de 2007, mais à 20 ans, il a été renvoyé de l’équipe provinciale de la Colombie-Britannique en raison de ses résultats moyens. Sans une équipe pour le soutenir, Thomsen a commencé à travailler dans les secteurs de l’aménagement paysager et de la construction. À Vancouver 2010, Benjamin a obtenu un poste d’ouvreur de piste. Il en a profité pour demander à Canada Alpin de lui donner la chance de participer à une des compétitions de fin de saison de la Coupe du monde. Il a fait ses débuts en Coupe du monde en mars 2010. Il a ensuite obtenu la permission de concourir sur le circuit de la Coupe du monde en 2010-2011, mais en tant que skieur indépendant, il ne recevait pas de fonds de Canada Alpin. Reconnaissant le talent de Benjamin Thomsen, Manuel Osborne-Paradis a conclu un accord avec ses propres commanditaires en vue de l’aider financièrement. En décembre 2010, il a obtenu une exceptionnelle 16e place à l’épreuve de descente de Val Gardena. Ce résultat, combiné aux nombreuses blessures survenues au sein de l’équipe canadienne, signifiait que Benjamin, qui était passé près de croire sa carrière terminée, a pu concourir aux Championnats du monde de 2011. Ce printemps-là, il a officiellement fait son entrée dans l’équipe nationale. Il a gagné sa place dans le club des Cowboys canadiens en février 2012 lorsque la Coupe du monde s’est déroulée à Sotchi dans le cadre de l’épreuve test pour les Jeux olympiques d’hiver. Il a causé toute une surprise en remportant la médaille d’argent en descente. Il a inscrit trois autres classements parmi les 10 premiers à la Coupe du monde de descente en 2011-2012. Depuis ses débuts olympiques en 2014 à Sotchi, Benjamin a réussi deux top 10 en descente en Coupe du monde. Il a terminé au 8e rang de la descente de Saalbach, en Autriche, en février 2015 et de celle de Santa Caterina, en Italie, en décembre 2015. Lors de la saison 2016-2017, Benjamin n’a pris le départ que de trois courses de la Coupe du monde en raison d’une opération au genou subie au printemps 2016. Il est revenu sur les pentes en novembre 2016, après huit mois de rééducation, et en janvier 2017, il reprenait la compétition.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Débuts : Il a commencé la compétition à l’âge de 5 ans. À 17 ans, il a été nommé à l’équipe provinciale de la Colombie-Britannique.

Au-delà du ski alpin : Il sait faire du crochet. Il a plusieurs surnoms : Benny Alcott, Black Panther, The Rock Whisperer. Il dit qu’il n’a jamais été nerveux ou effrayé à l’idée d’effectuer une descente. Il voue une grande admiration au skieur Marco Büchel, du Liechtenstein, parce qu’il est un accro à l’adrénaline qui aime le ski de compétition. Il aime collectionner ses dossards de compétition.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux olympiques d’hiver : 2014 – 19e (descente)

 

Championnats du monde FIS : 2015 – 18e (descente), 27e (super-G); 2013 – 17e (descente), 19e (super-G); 2011 – 18e (descente), 19e (super-G)