Biographie :

Gabrielle Daleman a réécrit l’histoire du Canada lorsqu’elle a décroché la médaille de bronze aux Championnats du monde de 2017 et partagé le podium avec sa coéquipière Kaetlyn Osmond. C’était la première fois que deux patineuses canadiennes se tenaient ensemble sur le podium des Championnats du monde. Six semaines seulement s’étaient écoulées depuis que Gabrielle Daleman avait remporté la médaille d’argent aux Championnats des quatre continents. Elle était alors devenue la première patineuse canadienne à gagner une médaille à cette compétition depuis celle de Joannie Rochette en 2009. Couronnée championne canadienne junior en 2012, Gabrielle Daleman a fait son entrée sur la scène nationale senior en 2013 en s’emparant de la médaille d’argent aux Championnats canadiens. Cependant, elle concourait encore sur la scène internationale junior où elle a terminé au 6e rang aux Championnats du monde juniors ISU et inscrit le meilleur résultat du Canada en patinage artistique féminin à cette compétition depuis 2002. Après avoir participé au Grand Prix junior à l’automne 2013, la patineuse a raflé sa deuxième médaille d’argent consécutive aux Championnats canadiens, ce qui lui a permis d’obtenir son billet pour Sotchi 2014. Alors âgée de 16 ans, elle était la plus jeune membre de l’Équipe olympique canadienne. Elle a fait ses débuts olympiques avant même de participer à ses premiers Championnats du monde un mois plus tard. Gabrielle Daleman a mérité son premier titre national en 2015. L’année suivante, elle a terminé pour la première fois dans le top 10 aux Championnats du monde en prenant la 9e place au classement général.

FAITS SAILLANTS EN CARRIÈRE

Jeux olympiques d’hiver : 2014 – 17e

Championnats du monde ISU : 2017 – BRONZE; 2016 – 9e; 2015 – 21e; 2013 – 13e

Championnats des quatre continents ISU : 2017 – ARGENT; 2015 – 7e

PERSONNEL

Débuts : Elle a commencé le patinage artistique à l’âge de 4 ans. Ses parents voulaient qu’elle apprenne à patiner et l’ont inscrite à Patinage Plus. Au-delà du patinage artistique : Elle aime la musique, la photographie et le dessin. Elle est diplômée de l’école secondaire Richmond Green. Son rêve olympique est né en regardant Joannie Rochette patiner à Turin 2006. Son plus beau souvenir des Jeux olympiques est la performance de Joannie Rochette aux Jeux de 2010 à Vancouver malgré le décès de sa mère. En voyage, elle apporte toujours sa couverture mauve. Lors de ses voyages, elle collectionne les aimants décoratifs. Sa devise est de s’amuser comme si elle était première, mais de s’entraîner comme si elle était deuxième.