La rondelle sera mise en jeu au Championnat du monde féminin IIHF 2019 le 4 avril prochain.

Équipe Canada débutera le tournoi contre la Suisse à 9 h HE/6 h HP au premier jour des hostilités, avec pour objectif de remporter sa première médaille d’or depuis 2012.

Voici quelques faits amusants sur le Mondial féminin et les réponses aux questions les plus fréquemment posées :

Équipe Canada se réunit avant le match de hockey féminin contre les États-Unis aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 à Gangneung, en Corée du Sud, le jeudi 22 février 2018. (AP Photo / Julio Cortez)

Quel est le calendrier d’Équipe Canada au championnat mondial de hockey féminin ?

Le Mondial féminin 2019 débutera le 4 avril et se terminera le 14 avril. Les six premiers jours porteront sur un tournoi à la ronde en phase de groupes. Les quarts de finale auront lieu le 11 avril, les demi-finales le 13 avril et les matchs de médailles le 14 avril.

Le Canada fait partie du groupe A, ce qui signifie que le pays aura des matchs contre la Suisse, les États-Unis, la Finlande et la Russie.

4 avril – 9 h HE/6 h HP c. Suisse

6 avril – 12 h 30 HE/9 h 30 HP c. États-Unis

8 avril —12 h 30 HE / 9 h 30 HP c. Russie

9 avril —12 h 30 HE / 9 h 30 HP c. Finlande

Où se dispute le Championnat mondial de hockey féminin 2019 ?

À Espoo, en Finlande. En 2020, le Mondial féminin reviendra au Canada, où la Nouvelle-Écosse accueillera le championnat avec des matchs à Halifax et à Truro.

Combien d’olympiennes figurent sur l’alignement d’Équipe Canada au Mondial féminin ?

16 joueuses qui ont remporté l’argent à PyeongChang 2018 seront dans l’uniforme canadien au Championnat du monde 2019 :

Attaquantes: Emily Clark, Mélodie Daoust, Brianne Jenner, Rebecca Johnston, Sarah Nurse, Marie-Phillip Poulin, Jillian Saulnier, Natalie Spooner, Laura Stacey, Blayre Turnbull

Défenseures: Renata Fast, Laura Fortino, Jocelyne Larocque, Brigette Lacquette

Gardiennes de but: Geneviève Lacasse, Shannon Szabados

Neuf de ces 16 joueuses ont remporté l’or à Sotchi 2014 (Daoust, Fortino, Jenner, Johnston, Lacasse, Larocque, Poulin, Spooner, Szabados).

Quelles joueuses prendront part à leur premier Mondial féminin ?

Sarah Nurse PyeongChang 2018

Sarah Nurse du Canada lutte pour une rondelle libre contre les athlètes olympiques de Russie le 11 février 2018 au centre de hockey Kwandong. (Photo: Vincent Ethier/COC)

Mélodie Daoust et Sarah Nurse, toutes deux olympiennes, disputent leur premier mondial féminin en carrière. Quatre autres recrues seront aussi dans l’alignement d’Équipe Canada : Ann-Sophie Bettez, Jaime Bourbonnais, Loren Gabel et Micah Zandee-Hart.

Où jouent les joueuses quand elles ne représentent pas Équipe Canada ?

Sur les 23 joueuses de l’alignement, 17 ont joué dans la LCHL (CWHL), quatre dans la NCAA et une dans la NWHL cette saison. Malheureusement, la Ligue canadienne de hockey féminin a annoncé la fermeture de ses opérations. Selon certaines informations, la Ligue nationale de hockey féminin aurait approuvé l’extension à Toronto et à Montréal pour la saison prochaine.

Y at-il des olympiens parmi le personnel d’Équipe Canada ?

Les médaillées d’or en hockey féminin (de gauche à droite) Sarah Vaillancourt, Kim St. Pierre, Gina Kingsbury, Charline Labonté et Caroline Ouellette avec leurs médailles à leur retour au Canada après les Jeux olympiques de Turin, à Montréal le lundi 27 février 2006. (CP PHOTO / Ian Barrett)

Il y a deux anciennes joueuses et une ancienne entraîneure dans l’organisation canadienne pour le Mondial féminin 2019. Gina Kingsbury (Turin 2006, Vancouver 2010) est directrice des équipes nationales féminines, Caroline Ouellette (Salt Lake City 2002, Turin 2006, Vancouver 2010, Sotchi 2014) est entraîneure adjointe et Melody Davidson (entraîneure en chef à Turin 2006 et Vancouver 2010) est la recruteuse en chef.

Combien de médailles le Canada a-t-il remportées au mondial de hockey féminin ?

Le Canada a participé à tous les matchs pour la médaille d’or du mondial féminin depuis la création du tournoi, en 1990. Le Canada possède 10 médailles d’or et huit médailles d’argent. Tous les 18 matches de la médaille d’or ont été contre son plus grand rival, les États-Unis.