Dame nature était au rendez-vous lors de cette fin de semaine haute en couleurs et sa chaleureuse présence a visiblement donné des ailes aux athlètes de l’unifolié.

Tandis que certains ont brillamment manié leurs armes et que d’autres ont nagé jusqu’au podium, d’heureux souvenirs ont refait surface au trampoline. À vos marques, partez !

Gymnastique – Trampoline

Rosannah MacLennan lors des Jeux panaméricains de Toronto 2015.

Rosannah MacLennan lors des Jeux panaméricains de Toronto 2015.

La gymnaste Rosie MacLennan s’est illustrée de brillante façon en fin de semaine dernière lors de la Coupe du monde de trampoline qui se tenait à Arosa, en Suisse. Couronnée d’or aux Jeux de Londres en 2012, la Canadienne a conclut la compétition avec son deuxième meilleur score en carrière (56,660), s’installant ainsi sur la plus haute marche du podium.

MacLennan a littéralement dominé la compétition du début à la fin, ne laissant aucun espoir à ses plus proches rivales, la Chinoise Zhu Xueying (55,240) et la Russe Susana Kochesok (53,095). « Je suis très contente de la façon dont ça s’est passé. Ce voyage m’a donné un bon mélange de motivation et de confiance avant le dernier droit pour Rio », a confié la Torontoise dans un comuniqué de Gymnastique Canada.

La dernière Coupe du monde de trampoline avant les Jeux de Rio se tiendra à Coimbra, au Portugal, les 8 et 9 juillet prochain.

 Tennis

Le médaillé d’or olympique Daniel Nestor et son partenaire Dominic Inglot du Royaume-Uni ont remporté le tournoi en double de Nottingham. La paire a défait en finale le tandem formé du Croate Ivan Dodig et du Brésilien Marcelo Melo par la marque de 7-5, 7-6 (4). Nestor met ainsi la main sur son 89e titre en carrière.

Escrime

L'OR POUR L'ÉPÉE FÉMININE ET LE BRONZE POUR LE FLEURET MASCULIN AU CHAMPIONNAT PANAMÉRICAIN D'ESCRIME

L’or pour l’épée féminine et le bronze pour le fleuret masculin aux championnats panaméricains d’escrime (Photo : Fencing Canada)

Les escrimeurs canadiens ont démontré toute leur agilité aux Championnats panaméricains d’escrime qui se tenaient au Panama en fin de semaine dernière. Forts d’une fructueuse récolte de six médailles, les représentants de l’unifolié sont plus prêts que jamais en vue des Jeux de Rio.

En solo de prime à bord, Maxime Brinck-Croteau est monté sur la troisième marche du podium, à l’épée. Lors de son parcours, le tireur a écarté son coéquipier canadien Jean Lelion en prolongation lors de la ronde des 16 avant de s’incliner en demi-finale contre l’Américain Jason Pryor, terminant ainsi la compétition le bronze au cou. Lors des épreuves individuelles de fleuret féminin, les quatre représentantes du Canada en lice se sont toutes hissées parmi les 16 premières. Alanna Goldie et Kelleigh Ryan en ont profité pour s’emparer toutes les deux d’une médaille de bronze.

Maxime Brinck-Croteau aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. (Photo : Escrime Canada via facebook)

Maxime Brinck-Croteau aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. (Photo : Escrime Canada via facebook)

N’étant toujours pas rassasiés, les représentants du Canada ont également triomphé en équipe. Chez les femmes, à l’épée, le quatuor formé de Malinka Hoppe, Britanny Mark-Larkin, Leonora Mackinnon et Vanessa Lacas Warrick a prit la mesure des Américaines en finale. Âprement disputée, la rencontre s’est soldée par la marque de 45-44 en faveur des Canadiennes qui se sont ainsi emparées de la médaille d’or. Au sabre cette fois, les portes couleurs de l’unifolié Marissa Ponich, Pamela Brind’Amour, Gabriela Page et Rachel Lamarre ont remporté la finale pour l’attribution de la médaille de bronze face au Venezuela (45 touches contre 42).

En ce qui a trait aux escrimeurs masculins en équipe au fleuret, le pays était représenté par Marc-Antoine Brodeur, Mikhail Sweet ainsi que par Maximilien Van Haaster. Après s’être heurté aux Brésiliens lors de la demi-finale, l’unifolié s’est emparé du bronze en défaisant le Mexique en duel (45-38).

Volleyball

Tyler Sanders (1), Cameron Bann (19), Gavin Schmitt (12), Justin Duff (6) of Canada celebrate after their win over China during their Men's Volleyball World Olympic qualification tournament match in Tokyo, Sunday, June 5, 2016. (AP Photo/Shizuo Kambayashi)

Tyler Sanders (1), Cameron Bann (19), Gavin Schmitt (12) et Justin Duff (6) du Canada célébrant après leur victoire sur la Chine lors du tournoi de qualification olympique de Tokyo, 5 juin 2016. (AP Photo/Shizuo Kambayashi)

Les hommes de Volleyball Canada refusent tout simplement de perdre en ce début de saison de la Ligue mondiale de volleyball FIVB. N’ayant toujours pas de revers à leur fiche après les six premières rencontres (6-0), les volleyeurs canadiens ont profité d’un arrêt à la maison, à Saskatoon, pour enchaîner les coups gagnants contre la Corée (3-0), la Chine (3-0) et le Portugal (3-1).

Le troisième duel de la fin de semaine fut particulièrement serré. Alors que les Portugais s’emparaient de la première manche au compte de 26-24, les représentants canadiens ont élevé leur jeu d’un cran en défensive et se sont emparés des trois manches suivantes (25-15, 25-23, 25-21). Toujours en préparation en vue de Rio, l’entraîneur-chef du Canada Glenn Hoag confiait être fier de voir son équipe performer à un tel niveau. « Les gars s’entraînent vraiment fort pour Rio, ils ne sont donc pas tous à 100% physiquement. Le troisième match du tournoi est toujours le plus difficile. Je suis extrêmement heureux de cette victoire ».

(Photo : FIVB)

(Photo : FIVB)

C’est à Tampere, en Finlande, que se tiendra le prochain arrêt du tournoi de la Ligue mondiale, du 1er au 3 juillet 2016. Dans l’ordre, Équipe Canada y affrontera Cuba, le Portugal et l’équipe hôtesse, la Finlande.

En volleyball de plage cette fois, le Canada a vu ses espoirs de qualifier un quatrième tandem pour Rio s’amenuiser. En effet, les volleyeurs masculins ont baissé pavillon devant Cuba en finale continentale NORCECA trois matchs à un. C’est donc à Sotchi, en Russie, que les deux derniers honneurs pour Rio seront décernés. Le tournoi se déroulera du 6 au 10 juillet.

josh-binstock-and-sam-schachter

Rappelons qu’Équipe Canada avait préalablement qualifié deux duos féminins, une première pour l’unifolié, et une paire masculine.

Canoë-kayak – Vitesse

Afin d’octroyer la dernière inscription olympique canadienne en canoë-kayak de vitesse, les rameurs de l’équipe nationale se sont donné rendez-vous à Montréal en fin de semaine dernière. En K-2 500m féminin, c’est dans un face-à-face suicide que Genevieve Orton et Kathleen (KC) Fraser ont triomphé de leurs compatriotes Michelle Russell et Madeline Schmidt pour obtenir leur laissez-passer pour Rio. Orton et Fraser avaient préalablement gagné la qualification continentale panaméricaine à Gainesville en Floride, assurant ainsi deux autres places de quota au Canada dans l’épreuve.

Orton and Fraser win final @TeamCanada Olympic entries in K2 showdown canoekayak.ca/orton-and-fras… @GenevieveOrton #WePaddle

A photo posted by Canoe Kayak Canada (@canoekayakcan) on

Au Brésil, les épreuves de canoë-kayak de vitesse se dérouleront en matinée du 15 au 20 août à Lagoa Rodrigo de Freitas.

Natation

Kylie Masse (LaSalle, ONT)

Kylie Masse (LaSalle, ONT)

Lors d’une compétition internationale de natation à Rome, la membre de l’équipe olympique Kylie Masse était littéralement en feu. Après avoir abaissé son propre record canadien au 50 m dos, se permettant une médaille d’or au passage, Masse a nagé l’épreuve du 200 m en 2 minutes et 08,79 secondes, un autre record personnel, pour s’emparer de sa deuxième récompense dorée de la compétition.

Véritable étoile montante sur la scène internationale, la jeune Penny Oleksiak a su tirer son épingle du jeu en obtenant sa troisième médaille de la compétition lorsqu’elle a décroché l’argent au 50 m papillon. Les Canadiennes Chantal VanLandeghem et Audrey Lacroix se sont également distinguées en s’emparant respectivement de l’argent au 50 m libre de du bronze au 200 m papillon.

Katerine Savard

Lors de la Coupe Québec, Katerine Savard a démontré pourquoi elle sera une sérieuse prétendante au podium à Rio. La nageuse de Pont-Rouge au Québec a en effet complété sa préparation pour les Jeux avec cinq médailles d’or, dont un record canadien au 50 m papillon (50, 100 et 200 m papillon, 50 et 100 m libre).

Athlétisme 

Champion du monde depuis sa performance à Pékin en 2015, Shawn Barber a prouvé à nouveau qu’il faisait partie de l’élite mondiale à l’épreuve du saut à la perche, dimanche en Allemagne. Avec un bond de 5,90 mètres, l’athlète canadien est passé bien près de battre le record national qu’il a lui-même établi en 2015 (5,93 mètres), attestant ainsi que sa préparation en vue de Rio va bon train.

Sur la piste, la Canadienne Carline Muir s’est illustrée au World Challenge à Madrid. En survolant la distance de 400 m en 51,05 secondes, Muir a inscrit le cinquième meilleur temps de l’histoire du Canada. L’athlète originaire de la Jamaïque tentera de se qualifier officiellement pour Rio lors des Championnats nationaux d’athlétisme à Edmonton les 8 et 9 juillet prochain.

 

Canada's Carline Muir looks at her time following her heat of the women’s 400m at the World Athletics Championships at the Bird's Nest stadium in Beijing, Monday, Aug. 24, 2015. (AP Photo/David J. Phillip)

Carline Muir après sa performance au 400m lors des Championnats du monde d’athlétisme de Beijing, 2015. (AP Photo/David J. Phillip)

À voir : Liste des athlètes qualifiés pour Rio