Biographie :

Maximilien Van Haaster a toujours voulu être un athlète de classe mondiale et représenter le Canada sur la scène internationale. En 2011, il a participé aux Championnats du monde juniors et seniors de la FIE. En 2011-2012, il a conclu sa carrière junior avec son meilleur résultat de fin d’année, une 37e place. En 2012-2013, il a obtenu son meilleur classement de fin d’année chez les seniors, une 39e position. Le fait saillant de la carrière de Maximilien est survenu en 2013 lorsqu’il a remporté la médaille de bronze de l’épreuve individuelle de fleuret aux Championnats panaméricains. En 2015, il a réussi sa meilleure performance aux Championnats du monde en terminant au 50e rang. La même année, aux Jeux panaméricains de Toronto, il s’est retrouvé au 5e rang des épreuves de fleuret individuel et par équipes.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Il est le fils d’Ian Van Haaster et d’Elsa Lo. Son frère cadet s’appelle Émile. Il dit que grâce à ses origines, il a la constitution d’un géant néerlandais et la capacité de concentration d’un moine chinois. Débuts : Il a commencé l’escrime à l’âge de 10 ans parce que les chevaliers et les châteaux l’impressionnaient beaucoup. Au-delà de l’escrime : Il a terminé la troisième année de ses études au baccalauréat en kinésiologie à l’Université McGill. Il aime regarder la télévision et étudier. Sa devise : « Travaille fort et amuse-toi autant. » On le surnomme Chino. Il ne boit pas de café parce qu’il n’en aime pas le goût. Il préfère le thé vert.