Chaque jour, Olympique.ca publiera un résumé des compétitions à PyeongChang 2018 pour ne rien manquer des succès d’Équipe Canada aux Jeux olympiques d’hiver.

Patinage de vitesse sur courte piste

À LIRE: Kim Boutin décroche sa deuxième médaille des Jeux de PyeongChang 2018

À LIRE: Samuel Girard décoré d’or sur 1000 m à PyeongChang 2018

Deux médailles s’ajoutent au tableau canadien grâce aux performances de Kim Boutin et de Samuel Girard! Boutin a d’abord pris le bronze pour la deuxième fois des Jeux, cette fois au 1500 m. Elle compte donc deux podiums à sa première présence olympique, alors qu’elle y était montée également à la finale du 500 m.

Marianne St-Gelais a chuté en demi-finale et n’a pas été de la finale. Valérie Maltais a quant à elle reçu une pénalité qui a mené à son élimination.

De son côté, Samuel Girard s’était contenté d’une quatrième place à la finale du 500 m, mais s’est bien repris lors du Jour 8. Ce dernier a décroché la cinquième médaille d’or du Canada à PyeongChang 2018 en étant le premier à compléter la course du 1000 m. Tout comme Kim Boutin, le Canadien représente son pays pour la première fois aux Olympiques.

La victoire de Samuel Girard au 1500 m est la toute première du Canada dans cette épreuve.

Charles Hamelin n’a pas été en mesure de se qualifier pour la finale, lui qui a été disqualifié pour blocage lors de la demi-finale. Il avait inscrit le record olympique sur cette distance, il y a quatre jours.

Curling

À LIRE: Équipe Canada renoue avec la victoire au tournoi de curling féminin

À LIRE: Équipe Canada s’incline pour la première fois au tournoi de curling masculin

Le Canada a mis fin à une série de trois revers au tournoi de curling féminin en remportant son match contre les États-Unis. La formation menée par Rachel Homan a livré toute une performance, disposant des Américaines par la marque de 11 à 3.

Les États-Unis ont abandonné après sept bouts, où le Canada venait tout juste d’ajouter quatre points à son avance. Les Canadiennes cumulent maintenant une victoire et trois défaites au tournoi à la ronde. Elles affronteront la Suisse lors du Jour 9.

Les choses se sont moins bien passées pour l’équipe masculine, qui s’est inclinée 5 à 2 face à la Suède. C’est la première défaite du Canada dans ce tournoi, qui n’a marqué des points qu’au cours du deuxième bout. Équipe Canada se place maintenant au deuxième rang du classement. Les Canadiens disputeront leur prochaine partie ce soir, contre les Suisses.

Patinage artistique

Patrick Chan a participé à sa dernière finale olympique en présentant son programme court, lors du Jour 8. Il avait terminé sixième au terme des qualifications, mais n’a pas su monter sur le podium en finale.

Chan a offert une performance très émotive pour ses derniers Jeux et a terminé au neuvième rang, en raison de ses 263,43 points. De son côté, Keegan Messing a cumulé 255,43 points et s’est classé 12e.

Il s’agissait de la dernière compétition à laquelle les deux patineurs participaient à PyeongChang 2018.

Hockey sur glace – Tournoi masculin

À LIRE: Équipe Canada s’incline en tirs de barrage contre la République tchèque

L’équipe canadienne de hockey masculin a bien amorcé sa deuxième partie du tournoi, mais s’est finalement inclinée en tirs de barrage contre la République tchèque au compte de 3 à 2. Après une victoire convaincante contre la Suisse, le Canada a continué sur sa lancée en connaissant un excellent début de rencontre.

Mason Raymond a ouvert le pointage pour le Canada, alors que René Bourque a suivi avec son troisième du tournoi. Malgré avoir dominé 33 à 21 au chapitre des tirs au but. Cinq rondes ont été nécessaires en tirs de barrage, alors que Wojtek Wolski a été le seul représentant du Canada à trouver le fond du filet.

Équipe Canada reprendra l’action lors du Jour 9 en affrontant la Corée du Sud.

Ski acrobatique

Olivier Rochon a connu une bonne journée lors des qualifications de l’épreuve des sauts, se hissant au sixième rang. Il a amassé 124,34 points, tandis que son compatriote, Lewis Irving, en a cumulé 87,17, le plaçant au 24e rang. Il a chuté à sa deuxième descente, ce qui le prive d’une présence en finale.

Rochon sera donc le seul Canadien à participer à la finale des sauts, qui aura lieu lors du Jour 9. Il s’agit des premiers Jeux olympiques d’Olivier Rochon.

En slopestyle, les trois canadiennes s’étant rendues à l’étape des qualifications du slopestyle sont Kim LamarreDara Howell et Yuki Tsubota. Alors qu’Howell avait remporté à Sotchi 2014 la toute première médaille d’or olympique décernée en ski slopestyle et que Lamarre y avait alors remporté le bronze, c’est seulement  Tsubota qui a réussi à se rendre en finale à PyeongChang.

Championne olympique en titre, Howell a beaucoup moins bien performé cette année qu’il y a 4 ans. Elle a chuté en première et deuxième descentes, obtenant des marques respectives de 12.80 et 32.00.

Lamarre, la médaillée de bronze de 2014, a elle aussi chuté aux deux premières manches. Sa première descente a bien débuté avec un bon niveau de difficulté, toutefois, une erreur a anéanti sa performance. Elle a eu le maigre pointage de 22.80. La deuxième manche ne s’est pas mieux passée avec une autre chute et un pointage similaire de 23.60.

C’est Tsubota qui a le mieux sorti son épingle du jeu parmi les Canadiennes. Lors de sa première descente, Tsubota a obtenu 65.40 points. Elle a réussi à obtenir un meilleur pointage à la manche suivante, avec 78.20 points. Elle était au neuvième rang au terme de ces qualifications. Elle a finalement terminé en sixième place.

Howell et Lamarre sont arrivées respectivement aux 21e et 22e rangs.

Ski alpin

Candace Crawford skie lors de l’épreuve du Super-G, à PyeongChang. (AP Photo/Luca Bruno)

Le Canada pouvait compter sur trois athlètes à l’occasion de la finale du Super-G, chez les femmes. Valérie GrenierCandace Crawford,  et Roni Remme ont respectivement terminé 23e, 29e et 37e à cette compétition.

On pourra revoir les trois Canadiennes à la descente, le 21 février prochain.

Skeleton

Elisabeth Vathje après sa dernière descente à PyeongChang 2018. (AP Photo/Michael Sohn)

Ce sont Elisabeth Vathje, Mirela Rahneva et Jane Channell qui représentaient le Canada en skeleton, alors que les descentes 3 et 4 ont eu lieu au cours du Jour 8. Vathje a finalement terminé neuvième grâce à un temps 3 minutes 28,65 secondes, tandis que Channell a arrêté le chronomètre à 3:29,07, la classant dixième, tout juste derrière sa compatriote.

Pour ce qui est de Rahneva (3:29,52), après avoir été la meilleure Canadienne lors de la troisième descente, elle a finalement terminé la compétition au 12e position.

Ski de fond

Emily Nishikawa et Cendrine Browne lors du relais 4×5 km en ski de fond. (AP Photo/Kirsty Wigglesworth)

L’épreuve du relais 4×5 km en ski de fond, chez les femmes, a été présentée durant le Jour 8. La formation composée de Emily Nishikawa, Anne-Marie Comeau, Dahria Beatty et Cendrine Browne a terminé la course au 13e rang, elles qui ont pris 56 minutes 14,6 secondes pour franchir la ligne d’arrivée.

Les quatre Canadiennes remonteront leurs skis le 21 février pour prendre part à l’épreuve par équipes.

Saut à ski

Mackenzie Boyd-Clowes était le seul Canadien à se qualifier au grand tremplin individuel.(Photo by Vaughn Ridley/COC)

Seul Canadien à participer à la finale du grand tremplin individuel, Mackenzie Boyd-Clowes a conclu la compétition en 21e place, lui qui a récolté 235,3 points. C’est le Polonais Kamil Stoch (285,7) qui a monté sur la plus haute marche du podium.

 

Trouvez tous les résumés quotidiens ici