Biographie :

Candace Crawford a atteint un point marquant personnel en carrière à sa première présence aux Championnats du monde de la FIS en 2015 lorsqu’elle était membre de la formation canadienne qui a remporté la médaille d’argent à l’épreuve par équipes. Elle a par ailleurs réalisé un top 30 à ses deux épreuves individuelles, le slalom et le slalom géant. À son retour aux Championnats du monde en 2017, elle a raté de justesse de se classer dans le top 20 au combiné alpin. Candace avait connu du succès comme athlète de développement. Elle a concouru aux Championnats du monde juniors en 2013, 2014 et 2015 et a terminé en 5e place aux épreuves de slalom géant et de super‑G à sa dernière année. L’année précédente, elle avait terminé au septième rang au slalom géant.

En 2014‑2015, Candace s’est classée en tête du classement général de la Coupe Nor-Am, en plus de terminer la saison en tête du classement du slalom, du slalom géant et du combiné alpin. Elle s’est classée au 2e rang en super‑G. En octobre 2014, elle a fait ses débuts sur le circuit de la Coupe du monde et, à peine quelques semaines plus tard, elle y a obtenu ses premiers points. Candace a réalisé la meilleure performance de sa carrière en février 2016 quand elle a obtenu une 9e place au combiné alpin à Soldeau-El Tarter, en Andorre.

À PyeongChang 2018, Candace a terminé au 29e rang à l’épreuve du super-G, et s’est rendue en huitièmes de finale à l’épreuve mixte par équipes.

À propos de Candace

Débuts : Elle a commencé à faire du ski à 2 ans et de la course à 7 ans. Sa famille a passé toutes les fins de semaine d’hiver à Collingwood, où Candace a chéri le temps passé avec son père sur les pentes. Son père et sa tante ont tous deux fait de la compétition de ski. Sa tante, Judy Crawford, a concouru à Sapporo 1972, où elle a obtenu une 4e place en slalom. Son père est sa plus grande source d’inspiration en raison de tout ce qu’il a fait pour l’aider à atteindre ses objectifs. Au-delà du ski alpin : Elle aime faire du dessin, du vélo et de la randonnée pédestre; elle aime aussi lire, faire de la photographie et partir à l’aventure. Quand elle devient trop nerveuse, elle se laisse distraire en jouant aux cartes ou en lisant un livre ou en parlant de toutes sortes de sujets, sauf le ski. Quand elle avait 15 ans, Candace a assisté à Vancouver 2010 en compagnie de sa famille et c’est en voyant Britt Janyk terminer l’épreuve de descente devant une foule partisane que l’envie de poursuivre un rêve olympique est née chez elle. Citation favorite : « Si tout semble être sous contrôle, cela signifie tout simplement que vous ne roulez pas assez vite. » – Mario Andretti