Tôt samedi matin au Canada, l’équipe du capitaine Kevin Koe a subi son premier revers du tournoi olympique en s’inclinant 5-2 devant la Suède après quatre victoires consécutives au tour préliminaire. La Suède, qui avait elle aussi une fiche parfaite de quatre victoires, est maintenant la seule équipe invaincue.

Résumés du tournoi à la ronde:  CAN – ITA | CAN – GBRCAN – NOR | CAN – KOR

Le Canada a disputé un match honnête, mais n’a jamais réussi à contraindre Niklas Edin, le capitaine suédois qui a mené son pays à la médaille de bronze des Jeux de Sotchi 2014. Il était en feu et a donné une précision de 99 % à son équipe lors du match contre le Canada au jour 8.

Le capitaine canadien Kevin Koe se prépare à lancer une pierre durant le match contre la Corée du Sud le 16 février 2018 aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 à Gangneung, en Corée du Sud. Le Canada l’a emporté. (AP Photo/Aaron Favila)

Après une première manche sans point, le Canada a ouvert la marque en deuxième manche en engrangeant deux points. Avec le marteau, Koe a réussi un placement sur le cercle de quatre pieds grâce à un balayage costaud de la part de ses trois coéquipiers.

L’équipe Koe a sorti toutes les pierres de la maison en troisième manche pour forcer Edin à choisir entre marquer un seul point ou annuler la manche. Il a choisila deuxième option et l’histoire s’est répétée en quatrième manche.

Au fur et à mesure que la cinquième manche progressait, l’assistance a eu droit à un spectacle familier : une maison presque vide. Quand la chance s’est présentée, Edin l’a saisie pour marquer deux points avec un placement facile. À la moitié du match, les deux équipes étaient à égalité 2-2.

Avec un pied dans la porte en cinquième manche, Edin a mêlé les cartes en sixième manche en faufilant ses deux pierres dans une maison occupée, laissant à Koe peu de choix pour éviter un vol de deux points.

L’équipe Koe a annulé la septième manche, probablement dans le but de marquer quelques points en huitième manche, forçant ainsi la Suède en neuvième et s’emparant du marteau en dixième. Mais les Suédois avaient plus d’un tour dans leur sac.

Les lancers critiques d’Edin se sont poursuivis, et son équipe a conclu la huitième manche avec un vol d’un point pour prendre la tête 5-2. Les Scandinaves n’ont pas relâché la pression et n’ont donné aucune chance au Canada de marquer plusieurs points en neuvième manche, après quoi Koe a annulé la manche et croisé les doigts pour obtenir plusieurs points en dixième manche.

Équipe Canada affrontera maintenant la Suisse au tournoi de curling masculin. (Photo: LA PRESSE CANADIENNE/ HO-WCF/Curling Canada/Michael Burns MANDATORY CREDIT)

Malheureusement, Koe n’a pu réaliser son plan parce que les deux équipes se sont serré la main avant que les deux capitaines ne lancent leur dernière pierre. Les deux équipes devraient accéder à la ronde des médailles. Croiseront-elles le fer de nouveau?

La prochaine équipe de curling canadien en action est celle de Rachel Homan qui affrontera les États-Unis à 6 h 05 HE / 3 h 05 HP samedi. Ensuite, l’horaire veut que les équipes des capitaines Koe (19 h 05 HE / 16 h 05 HP samedi) et Homan (00 h 05 HE dimanche / 21 h 05 HP samedi) se mesurent à la Suisse au jour 9.