Après les athlètes de patinage artistique et de patinage de vitesse sur courte piste, c’est maintenant au tour des patineurs sur longue piste de prendre le départ de leur première coupe du monde cette saison.

À LIRE : Aperçu de la saison hiver 2016-2017 sur longue piste

C’est de l’autre côté du globe, à Harbin en Chine, que les experts canadiens de la longue piste donneront le coup d’envoi à leur saison préolympique. Les représentants de l’unifolié prendront part à cinq coupes du monde d’ici la fin janvier, avant de participer aux trois types de Championnats du monde. Ceux des distances individuelles se tiendront à Gangneung et serviront d’épreuve test pour PyeongChang 2018 alors que les Mondiaux sprint seront disputés à Calgary les 25 et 26 février prochains. C’est après les Mondiaux toutes distances que les patineurs termineront leur saison à la sixième coupe du monde, à Chelyabinsk en Russie.

Le médaillé d'argent William Dutton, le médaillé d'or Pavel Kulizhnikov et Alex Boisvert-Lacroix sur podium du 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 15 novembre 2015.THE CANADIAN PRESS/Lyle Aspinall

Le médaillé d’argent William Dutton, le médaillé d’or Pavel Kulizhnikov et le médaillé de bronze Alex Boisvert-Lacroix sur podium du 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 15 novembre 2015.THE CANADIAN PRESS/Lyle Aspinall

L’escouade canadienne qui avait remporté 30 médailles sur le circuit l’an dernier, soit sa meilleure récolte depuis 2009, s’est donc envolée pour la Chine avec comme seul objectif de ramener encore plus de médailles au pays. C’est en misant sur les patineurs d’expérience dans ses rangs que Patinage de vitesse Canada compte bien réaliser l’exploit.

Denny Morisson à l'entraînement à l'Ovale olympique de Calgary, le 17 octobre 2016. THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh

Denny Morrison à l’entraînement à l’Anneau olympique de Calgary, le 17 octobre 2016. THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh

Parmi ces patineurs d’expérience, on reconnait les olympiens Gilmore Junio, William Dutton et le quadruple médaillé olympique Denny Morrison qui, après avoir frôlé la mort pour une deuxième fois il y a moins de sept mois est prêt à reconquérir les podiums de Coupe du monde. Fort d’un record personnel réalisé il y a six semaines aux sélections des coupes du monde d’automne, Morrison sera de l’épreuve du 1500 m dimanche.

Oshigiri Misaki, Takagi Miho, les deux représentant le Japon, et Ivanie Blondin lors du départ groupé des Mondiaux de distances individuelles à Kolomna, en Russie, le 14 février 2016. (AP Photo/Ivan Sekretarev)

Oshigiri Misaki, Takagi Miho, les deux représentant le Japon, et Ivanie Blondin lors du départ groupé des Mondiaux de distances individuelles à Kolomna, en Russie, le 14 février 2016. (AP Photo/Ivan Sekretarev)

Les médaillés des Mondiaux de distances individuelles Ivanie Blondin, Alex Boisvert-Lacroix et Ted-Jan Bloemen, qui est aussi tenant du record du monde au 10 000 m, seront aussi du rendez-vous en Chine. Blondin coursera le départ groupé, le 1000 m et le 3000 m. Bloemen ne prendra le départ qu’au 5000 m étant donné que son épreuve fétiche ne sera pas à l’horaire.

Alex Boisvert-Lacroix lors de l'épreuve du 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 15 novembre 2015. THE CANADIAN PRESS/Lyle Aspinall

Alex Boisvert-Lacroix lors de l’épreuve du 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 15 novembre 2015. THE CANADIAN PRESS/Lyle Aspinall

En excellente forme, Boisvert-Lacroix sera plus en confiance que jamais à l’épreuve du 500 m puisqu’il a réalisé le temps le plus rapide au monde jusqu’ici cette saison sur cette distance. Vincent de Haître coursera aussi à Harbin avec le meilleur chrono de la saison à l’épreuve du 1000 m.

En tout ce sont vingt athlètes canadiens qui patineront à la première Coupe du monde de la saison. Les épreuves du 1000 m féminin et de 5000 m masculin se tiendront vendredi, alors que le premier 500 m de la fin de semaine, le 1000 m et la poursuite par équipes seront coursés samedi. La compétition se terminera dimanche avec le deuxième 500 m et le 1500 m.

Les oiseaux de nuit pourront suivre les courses dès 2 h 45, vendredi matin, sur le site web de l’ISU.
twitter_frsocial-ads