La cérémonie d’ouverture des Jeux de Rio est à nos portes.

Inévitablement, il y aura des comparaisons entre la cérémonie de cette année et les précédentes. Toutefois, contrairement à ce que nous observerons au cours des 16 jours suivants, ce n’est pas une compétition. Chaque cérémonie d’ouverture comporte ses éléments forts et ses moments mémorables basés sur la culture et les traditions locales. Voici donc quelques-uns de mes moments préférés qui sont survenus durant les cérémonies d’ouverture, accumulés durant mon expérience de partisane olympique qui dure depuis près de trois décennies

Barcelone 1992

Mes souvenirs de Seoul 1988 sont flous, tout au mieux. Je vais donc commencer avec les Jeux de Barcelone qui ont proposé l’une des façons les plus originales pour allumer la flamme olympique. L’athlète paralympique Antonio Rebollo avait alors tiré une flèche enflammée dans le ciel.

Avant l’embrasement de la flamme olympique, la parade des nations significative pour la société mondiale. L’Afrique du Sud était de retour aux Jeux pour la première fois depuis 1960, avec la fin de l’apartheid. L’Allemagne était présente comme une entité unique et unie, après la chute du mur de Berlin. L’Union Soviétique était dissoute, permettant à l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie de marcher indépendamment. C’était à une époque de grands changements dans le monde géopolitique et la parade des Jeux de Barcelone en a fait une excellente représentation.

Atlanta 1996

La cérémonie d’ouverture des Jeux d’Atlanta a été marquée par deux pièces musicales mémorables.

Les plus jeunes reconnaîtront Summon the Heroes comme un thème olympique, mais les plus vieux s’en souviendront comme une pièce composée spécifiquement pour les Jeux, par l’excellent John Williams.

Puis il y a aussi eu Celine Dion. Avant de faire trembler l’Amérique avec My Heart Will Go On dans Titanic, elle inspirait la planète entière avec Power of the Dream lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux d’Atlanta.

Toutefois, rien ne peut égaler le moment où Muhammad Ali apparaissait dans le stade pour prendre le dernier relais et allumer la flamme olympique. Ces images sont marquées dans l’histoire à tout jamais et nous donnent encore des frissons.

Sydney 2000

La musique de la cérémonie d’ouverture était plus qu’excellente, j’ai même acheté le CD de la bande sonore. L’interprétation de l’hymne national était aussi probablement l’une des plus marquantes de l’histoire.

Vanessa Amorosi a produit des notes dont je ne soupçonnais même pas l’existence dans son interprétation de Heroes Live Forever.

Tina Arena a également été exceptionnelle en accueillant le relais de la flamme en chantant The Flame.

L’éclairage de la flamme était également très original et inspirant.

Athènes 2004

La parade des nations proposait un beau dilemme alors qu’en tant que nation mère des Olympiques, la Grèce marche habituellement en premier. Toutefois, en tant qu’hôte en 2004, elle devait également fermer la marche. Le porte-drapeau grec Pyrros Dimas a donc ouvert la marche pour ensuite retourner avec sa délégation à la fin afin de résoudre le problème.

Beijing 2008

Le spectacle proposé à l’ouverture de la cérémonie était vraiment quelque chose à voir. Je pense que nous avons tous su que nous assistions à quelque chose de spécial lorsque le spectacle a commencé avec les batteurs.

Puis le gymnaste Li Ning s’élevait dans les airs pour ensuite courir sur le mur du stade en route pour allumer la flamme olympique qui n’est apparue qu’à la fin.

Londres 2012

Mis en scène par Danny Boyle, lauréat d’un Oscar (Slumdog Millionaire), le spectacle d’ouverture des Jeux de Londres avait une très belle touche historique. Le voyage à travers l’histoire britannique en commençant par les champs verts et les animaux jusqu’à la révolution industrielle des années 1960 était vraiment magnifique.

Qui pourrait oublier le moment ou James Bond et la Reine se sont rencontrés à Buckingham Palace et les deux ont été parachutés dans le stade olympique ?

Et que dire de Rowan Atkinson, lunatique à l’image de son personnage de Mr. Bean, qui semblait trouver le temps long durant l’interprétation de Chariots of Fire.

Peu importe ce que Rio 2016 nous a préparé, parions que la cérémonie sera haute en couleurs et nous réserve des moments à ajouter à cette liste.