Biographie :

Comme première athlète canadienne à remporter des médailles à quatre Jeux olympiques consécutifs, Émilie Heymans est une des olympiennes canadiennes les plus décorées de tous les temps.

Domiciliée à Saint-Lambert (Québec), elle a gagné une médaille de bronze à Londres 2012 à l’épreuve de tremplin de 3 m synchronisé avec sa partenaire Jennifer Abel. Il s’agissait de la première médaille du Canada aux Jeux et d’un merveilleux ajout au curriculum vitae légendaire d’Émilie.

Émilie a fait ses débuts olympiques en 2000 à l’épreuve de tour synchronisée et a remporté une médaille d’argent avec sa partenaire Anne Montminy. Après avoir été couronnée championne du monde à la plate-forme de 10 m en 2003, elle a participé de nouveau aux Jeux en 2004 à la même épreuve, mais avec une nouvelle partenaire, Blythe Hartley. Elles ont remporté la médaille de bronze. En 2008, Émilie a remporté sa première médaille olympique individuelle, l’argent, à la plateforme de 10 mètres.

Émilie et Jennifer ont vécu une année 2011 impressionnante. Elles ont remporté une médaille d’argent aux Championnats du monde qui ont eu lieu à Shanghai. Le duo a répété son exploit plus tard au cours de l’année aux Jeux panaméricains à Guadalajara, au Mexique. Émilie a terminé l’année avec une médaille d’argent aux Championnats du monde à l’épreuve de tremplin de 3 mètres.

Médaillée des Jeux panaméricains à six reprises, elle est montée sur la plus haute marche du podium en 1999 à l’épreuve de plate-forme de 10 mètres. En 2003, elle a remporté l’or aux épreuves de plateforme synchronisée et individuelle et une médaille d’argent an tremplin de 3 mètres. Elle a gagné une autre médaille d’or panaméricaine en 2007, à l’épreuve de plate-forme synchronisée.

Pour ajouter à sa liste de réalisations olympiques et panaméricaines, Émilie est également quatre fois médaillée aux Jeux du Commonwealth.