Biographie :

Alexandre Despatie est le plongeur masculin le plus décoré de l’histoire canadienne. Sa carrière est auréolée par deux médailles d’argent olympiques.

Despatie s’est fait connaître sur la scène internationale quand il n’avait que 13 ans. Il venait alors de remporter la médaille d’or à la tour de 10 mètres aux Jeux du Commonwealth de 1998, à Kuala Lumpur. Deux ans plus tard, il faisait ses débuts olympiques à Sydney, aux Jeux de 2000, ratant le podium de justesse avec une quatrième place au 10 mètres.

À ses deuxièmes Jeux olympiques, à Athènes en 2004, il est devenu le premier Canadien à remporter une médaille en plongeon quand il a gagné l’argent au tremplin de 3 mètres. Il a aussi frôlé le podium à la tour de 10 mètres, terminant à nouveau quatrième.

En avril 2008, quatre mois seulement avant les Olympiques de Beijing, Despatie s’est fracturé un os dans le pied droit à l’entraînement. Même s’il n’a pas bénéficié de la préparation olympique escomptée, il a remporté sa deuxième médaille d’argent consécutive au 3 mètres.

Despatie a dû surmonter une autre blessure en préparation pour ses quatrièmes Jeux. À six semaines de Londres 2012, il a heurté sa tête sur un tremplin à l’entraînement et a dû subir une intervention chirurgicale pour recoudre une coupure sur sa tête.

À l’extérieur des Jeux olympiques, Despatie a écrit l’histoire en 2005 quand il est devenu le premier plongeur à être couronné champion du monde aux trois épreuves individuelles. Devant une foule partisane aux Championnats du monde de la FINA à Montréal, il a ajouté des médailles d’or au 1 mètre et au 3 mètres à celle qu’il avait décrochée à la plateforme de 10 mètres en 2003, à Barcelone. De 2001 à 2009, Despatie a remporté un total de huit médailles (3 d’or, 3 d’argent et 2 de bronze) des Championnats du monde.

Après sa percée en 1998, Despatie a participé à trois autres Jeux du Commonwealth, gagnant un total de 11 médailles, incluant neuf d’or. Il a mis la main sur sept médailles aux Jeux panaméricains, ce qui comprend des médailles d’or dans trois des quatre épreuves au programme aux Jeux de Santo Domingo, en 2003.

Despatie a annoncé son retrait de la compétition en juin 2013 et a amorcé une carrière à la télévision. Il a été animateur d’une émission matinale, en plus de faire partie de l’équipe olympique de CBC/Radio-Canada. Despatie a été intronisé au Panthéon des sports canadiens en 2018.