Biographie :

Caroline Brunet, qui a participé à cinq Jeux olympiques, a remporté trois médailles olympiques au 500 m K-1, soit deux d’argent (Atlanta 1996 et Sydney 2000) et une de bronze (Athènes 2004).

Caroline Brunet a fait ses débuts olympiques à l’âge de 19 ans à Séoul, en 1988, où elle n’a pu aller plus loin que les premières vagues au 500 m K-1 et au 500 m K-4. Cependant, à ses sept courses olympiques suivantes en quatre Jeux olympiques, Brunet n’a jamais raté une finale.

Aux Jeux de Barcelone 1992, Brunet a terminé au septième rang du 500 m K-1 et sixième au 500 m K-4. Aux Jeux d’Atlanta 1996, Brunet a mené le 500 m K-1 du début, mais s’est fait dépasser par une kayakiste hongroise. Elle a raté la médaille d’or par 0,236 s, mais a remporté sa première médaille olympique, d’argent. Elle a été la seule athlète canadienne en canoë-kayak à monter sur le podium à Atlanta en 1996, et la première médaillée canadienne de ce sport depuis Los Angeles 1984.

Brunet a été porte-drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture de ses quatrièmes Jeux olympiques, ceux de Sydney en 2000. Elle était un double espoir de médaille d’or, ayant gagné trois des quatre titres mondiaux précédents au 500 m K-1 et n’ayant pas subi la défaite en plus de deux ans. Brunet menait à mi-chemin de la finale du 500 m K-1, mais s’est fait dépasser par l’Italienne Josefa Idem Guerrini, qui prenait part à ses cinquièmes Jeux olympiques. Elle a encore une fois raté la médaille d’or, cette fois par 0.798 seconde. Au cours de sa carrière olympique, Brunet a perdu deux médailles d’or au 500 m K-1 par un total d’à peine plus d’une seconde. Au 500 m K-2 en 2000, Brunet et Karen Furneaux ont pris le cinquième rang.

Visant l’or olympique, Brunet s’est présentée à Athènes 2004 comme finaliste du 500 m K-1 des deux Jeux olympiques et deux Championnats du monde précédents. Elle a remporté sa première course pour passer directement en finale du 500 m K-1, où elle a remporté une médaille de bronze à sa dernière performance olympique. Elle a aussi pris le septième rang du 500 m K-2 avec Mylanie Barré.

Brunet a commencé le kayak à l’âge de 11 ans et s’est taillé une place avec l’équipe nationale canadienne en 1987, à l’âge de 17 ans. Elle a complètement dominé son sport pendant une décennie, de 1993 à 2003. Aux Championnats du monde de 1997, 1998 et 1999, elle a remporté les épreuves de K-1 sur 200 m, 500 m et 1000 m chaque année, sauf en 1998, alors qu’elle a fini deuxième au 1000 m K-1.

En tout, Brunet a remporté 10 médailles d’or en Championnats du monde et 11 médailles d’argent sur six embarcations différentes (200 m K-1, 500 m K-1, 1000 m K-1, 500 m K-2, 1000 m K-2 et 200 m K-4). Brunet a raflé plus de médailles en Championnat du monde et aux Jeux olympiques que l’ensemble des athlètes canadiens de canoë-kayak qui l’ont précédée.

En 1999, Brunet a reçu le trophée Lou Marsh, remis à l’athlète par excellence de l’année au Canada. Elle a été intronisée au Panthéon des sports canadiens en 2009 et au Temple de la renommée olympique canadien en 2010.