Résumé des Jeux :

Jeux de la XXIVe Olympiade

L’organisation des Jeux olympiques de 1988 par un régime autoritaire a suscité de nombreuses appréhensions. C’était plutôt l’élan dont la Corée du Sud avait besoin pour se convertir à la démocratie. Les Jeux ont fait l’objet d’un boycottage mineur de part de la Corée du Nord, appuyée par Cuba et l’Éthiopie, parce que le CIO a refusé de lui donner le titre de cohôte. Un nombre record de 159 pays étaient présents et pour la première fois en 12 ans, les États-Unis, l’Union soviétique, l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest ont participé ensemble aux Jeux d’été.

Des participants forment un drapeau canadien dans les estrades lors des cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques de Séoul de 1988. (PC Photo/AOC)

Le mouvement olympique a reçu un héritage important des Jeux de Séoul : un nouveau drapeau olympique fait de soie brute coréenne pour remplacer celui passé de maire en maire depuis les Jeux de 1920 à Anvers, victime de l’usure du temps.

La cérémonie d’ouverture a donné lieu à de grandes émotions. Le flambeau est entré dans le stade dans les mains de Sohn Mi-Chung, 76 ans. L’homme est le vainqueur du marathon des Jeux olympiques de 1936 à Berlin. À l’époque, le Japon occupait la Corée et avait forcé le marathonien à porter ses couleurs et à prendre le nom de Kitei Son pour la compétition. Les Jeux de Séoul marquent le début olympique du tennis de table et le retour du tennis au programme pour la première fois depuis 1924.

La nageuse synchronisée Carolyn Waldo est la seule double médaillée canadienne des Jeux. Elle a remporté la médaille d’or en solo et en duo avec Michelle Cameron. Les boxeurs canadiens ont gagné une médaille de chaque couleur. Lennox Lewis a mis la main sur l’or chez les super-lourds, Egerton Marcus sur l’argent chez les poids moyens et Raymond Downey sur le bronze chez les poids mi-moyens. À la piscine, les deux équipes de relais 4 x 100 m sont montées sur le podium. L’équipe de dressage composée de Cynthia Ishoy, Ashley Nicoll, Eva-Maria Pracht et Gina Smith a remporté la médaille de bronze, tout comme les navigateurs Frank McLaughlin et John Millen à l’épreuve de Flying Dutchman. Pour les Canadiens, la fierté a laissé place à la déception quand Ben Johnson a arraché la médaille d’or du 100 m en abaissant le record du monde avant d’être disqualifié trois jours plus tard en raison d’un test positif au stéroïde stanozolol. La médaille de bronze de Dave Steen au décathlon a néanmoins redonné le sourire à l’équipe d’athlétisme. Il s’agissait de la première médaille olympique du Canada à l’exigeante épreuve qui se déroule sur deux jours.

Dave Steen du Canada franchit un obstacle lors d’une épreuve du décathlon aux Jeux olympiques de Los Angeles de 1984. (Photo PC/AOC)