Biographie :

Participante de trois Jeux olympiques et double médaille d’or, Kay Worthington a raflé des titres olympiques aux épreuves du quatre sans barreur et du huit des Jeux olympiques de 1992 à Barcelone.

Kay Worthington a fait ses débuts aux Jeux olympiques à titre de membre de l’équipe canadienne aux Jeux de Los Angeles en 1984, qui a fini au pied du podium, en quatrième place. Quatre ans plus tard à Séoul en 1988, elle a été jumelée avec Silken Laumann en deux de couple, et elles ont fini premières de la finale « B », ce qui leur a valu une septième place au total. Elle a ensuite brièvement pris sa retraite de l’équipe nationale, revenant toutefois à temps pour se qualifier pour les Jeux de Barcelone en 1992. Worthington a été inscrite comme substitut de dernière minute dans l’épreuve du quatre sans barreur avec Kirsten Barnes, Jessica Monroe et Brenda Taylor, et elle a remporté sa première médaille d’or olympique. Le lendemain, elle a décroché sa deuxième médaille d’or à Barcelone, cette fois en tant que membre de l’équipe du huit, avec ses trois coéquipières du quatre, puis Megan Delehanty, Marnie McBean, Shannon Crawford, Kathleen Heddle et la barreuse Lesley Thompson-Willie. Elle est devenue la première diplômée de l’Université de Toronto à remporter deux médailles d’or au cours de mêmes Jeux olympiques.

Worthington a commencé à pratiquer l’aviron en 1979 au cours de sa première année d’études à l’Université de Toronto, où elle a étudié en relations internationales. Elle a rejoint l’équipe nationale d’aviron au début des années 1980, alors qu’elle a terminé quatrième au sein du huit aux Championnats du monde de 1981 et de 1983. Après l’obtention de son diplôme en 1983, Worthington est passée au quatre de couple et, aux Championnats du monde de 1985, elle a pris la septième place, puis la quatrième place du skiff en 1987.

À sa retraite après les Jeux de Barcelone en 1992, Worthington est devenue négociante à Manhattan, elle a travaillé comme directrice générale de l’Association d’aviron de Princeton, puis comme analyste de sport, et elle a connu une carrière dans le monde des affaires dans le domaine du marketing de logiciels; elle a aussi fait une maîtrise en affaires internationales avec concentration sur les énergies renouvelables de l’Université de New York. Après 17 ans de fréquentations à distance, elle a épousé l’Américain Mike Teti, l’entraîneur de l’équipe masculine olympique d’aviron des États-Unis qui avait remporté une médaille de bronze olympique en aviron en 1988 et participé à trois Jeux olympiques.

Worthington est devenue membre du Temple de la renommée de l’Université de Toronto en 1993, du Temple de la renommée olympique du Canada en 1994 et du Panthéon des sports canadiens en 2013.