Dans la série Où sont-ils rendus?, Olympique.ca se penche sur l’après-carrière sportive de certains des plus grands olympiens d’Équipe Canada. Bref, on prend des nouvelles de nos champions!


Si Joannie Rochette a marqué le monde entier à Vancouver 2010, aujourd’hui, elle fait une différence directement auprès de centaines de personnes en tant que médecin.

Son plan de vie, ç’a toujours été la médecine. Joannie Rochette a le don d’atteindre ses objectifs!

La médaillée de bronze de Vancouver 2010 a reçu son diplôme de médecine de l’Université McGill au printemps 2020. Dès le lendemain, sa candidature pour travailler en CHSLD était envoyée au Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Elle a d’ailleurs effectué son dernier stage universitaire en gériatrie et la cause lui tient encore plus à cœur puisque sa maman, décédée quelques jours avant sa performance à Vancouver, était préposée aux bénéficiaires. « J’ai toujours voulu faire ça, a-t-elle confié à TVA Sports, en 2017. De voir comment chacun des muscles fonctionne est quelque chose de passionnant. »

Tous les exploits de Joannie Rochette

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Rochette n’a pas peur des défis… et des longues années d’études! « J’aurais pu poursuivre ma participation à des spectacles de patinage durant plusieurs années, mais je me suis dit, à l’âge de 28 ans, qu’une carrière comme médecin peut m’amener jusqu’à 70 ans, a-t-elle partagé dans ce même entretien avec TVA Sports. Alors, étudier à temps plein durant cinq ans n’est rien, lorsqu’on y pense bien. »

Où sont-ils rendus? | Marianne St-Gelais

Car la patineuse n’a jamais « officiellement » annoncé sa retraite. En 2013, elle a bien confirmé qu’elle ne participerait pas aux Jeux olympiques de Sotchi 2014 en tant que membre de l’équipe canadienne – bien qu’elle s’y soit tout de même rendue au sein de l’équipe de production de Radio-Canada.

Elle a aussi emporté ses costumes et ses patins dans sa valise, car elle se rendait ensuite ailleurs en Europe pour quelques spectacles sur glace. Comme vous pouvez voir, même trois ans après sa dernière vraie compétition à Vancouver 2010, Joannie affichait une forme athlétique A1 à une compétition-invitation au Japon en 2013.

En plus de sa nouvelle vie de médecin, Joannie Rochette est aussi impliquée avec la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC du Canada (Coeur + AVC) en tant que porte-parole. Sa mère étant décédée d’une crise cardiaque, c’est évidemment une cause qui la rejoint profondément.

Elle reste aussi très impliquée dans le monde du sport canadien, notamment via le Réseau des champions des Olympiques spéciaux Canada, ou comme ambassadrice des Championnats du monde de patinage artistique de Montréal (qui devaient avoir lieu dans la métropole au printemps 2020). Elle a aussi fait plusieurs apparitions dans les médias, particulièrement à l’hiver 2020, alors que le Canada entier célébrait le 10e anniversaire des Jeux olympiques de Vancouver.

Suivez Joannie Rochette dans sa nouvelle vie…

Sur Instagram
Sur Facebook
Sur Twitter

Cliquez ici pour voir les autres articles de la série Où sont-ils rendus?.