Roseline Filion, souriante, devant un micro dans un studio de radio.Photo : Antoine Deshaies/Instagram @roselinefilion
Photo : Antoine Deshaies/Instagram @roselinefilion

Où sont-ils rendus? : Roseline Filion

Dans la série Où sont-ils rendus?, Olympique.ca se penche sur l’après-carrière sportive de certains des plus grands olympiens d’Équipe Canada. Bref, on prend des nouvelles de nos champions!

*Cet article a été mis à jour en mai 2022.


Roseline Filion fait partie des figures sportives les plus connues au Québec. Depuis sa retraite du plongeon après les Jeux de Rio 2016, elle s’est inscrite dans le paysage médiatique québécois à travers différents rôles : chroniqueuse, reporter, conférencière et animatrice d’événement.

Parmi ces tous ses projets, il vaut aussi la peine de mentionner lmmersia, une entreprise de Laval (la ville natale de Roseline) qui organise des jeux d’évasion! C’est une entreprise familiale que l’olympienne a démarré avec des proches.

Depuis août 2020, elle est derrière le micro à la radio quotidiennement… en sports, bien sûr! Du lundi au vendredi, la double médaillée de bronze olympique est chroniqueuse aux sports de l’émission matinale Tout un matin de Radio-Canada Première.

Tous les exploits de Roseline Filion

Ce poste convoité de journaliste sportive à la radio occupe non seulement beaucoup de son temps, il correspond également à ce que souhaitait l’ex-plongeuse pour son après-carrière. Dès qu’elle a accroché son maillot celle qui a fait des études en communications à l’Université de Montréal ainsi qu’à l’École de radio et télévision Promédia a enchaîné les collaborations dans ces deux médias : les Héros du samedi à Radio-Canada Télé, la radio musicale en Estrie et dans les Laurentides, envoyée spéciale de la SRC aux Jeux olympiques de la jeunesse, chroniqueuse à ALT sur les ondes de Vrak.Tv, etc.

Lors de ses premières apparitions au micro de Tout un matin en tant que chroniqueuse, Roseline a avoué à l’animateur qu’elle avait toujours voulu être journaliste sportive. La raison ? Elle avait tellement entendu de mauvaises questions de la part de ces journalistes, en tant qu’athlète, qu’elle voulait pouvoir un jour poser de vraies bonnes questions!

Où sont-ils rendus? | Marianne St-Gelais

« C’est un super bon fit, c’est naturel, a-t-elle dit en entrevue avec La Presse. Je n’ai pas la connaissance absolue dans le monde du sport, mais j’ai cette curiosité qui va me permettre d’aller chercher les informations. » Dans une autre entrevue donnée à Radio-Canada Première, elle a d’ailleurs confirmé que son réseau de contacts bien peuplé d’athlètes de haut niveau l’aiderait sans aucun doute à pouvoir creuser plus loin dans certains sujets.

Où sont-ils rendus ? 

Robert Esmie | Clara Hughes | Sylvie Bernier | Alexandre Bilodeau | Marc Gagnon | Marianne St-Gelais | Roseline Filion Alex Harvey | Joannie Rochette

Vous vous demandez si le plongeon lui manque ? Dans une entrevue donnée au balado Grand écart, avec Jean-Philippe Wauthier, elle a mentionné qu’elle n’a pas le désir de faire du plongeon, mais que le sport et l’activité physique font partie intégrante de sa vie. Ce qui l’a stressée pendant des années est maintenant nécessaire dans son quotidien pour l’empêcher de faire de l’anxiété!

  • Equipe Canada - plongeon - Meaghan Benfeito - Roseline Filion - Rio 2016
  • Deux athlètes montrent leur médailles de bronze à la caméra.

Si elle ne s’ennui pas trop de s’élancer du haut de la plateforme de 10 m, à l’été 2021, Roseline était de retour aux Jeux olympiques… mais cette fois comme reporter pour Radio-Canada. Pendant les Jeux de Tokyo 2020, elle était au Centre aquatique lors des épreuves de natation et de plongeon et faisait les entrevues avec les athlètes.

Quelques mois plus tard, elle a à nouveau joué ce rôle à Beijing 2022, où cette fois elle couvrait le patinage de vitesse courte piste et le patinage artistique.

Entre temps, Roseline a aussi animé avec sa complice Geneviève Tardif la balado Sportives, point final! Les deux journalistes sportives y abordent différents sujets en lien avec le sport au féminin en compagnie d’athlètes et de personnalités québécoises. Au cours de la première saison, il a entre autres été question d’image corporelle, de maternité et de santé mentale.

Vous pouvez découvrir Sportives, point final! en format vidéo ou audio.

Suivez Roseline dans sa nouvelle vie…

Sur Instagram
Sur Twitter