Tessa Virtue et Scott Moir ainsi que le duo formé de Meagan Duhamel et Eric Radford ont conclu la sixième étape du circuit du Grand Prix de l’ISU au sommet des podiums de danse sur glace et de l’épreuve des couples.

Tessa Virtue et Scott Moir durant leur danse libre aux Internationaux Patinage Canada, le 29 octobre 2016 à Mississauga. (Photo/THE CANADIAN PRESS Mark Blinch)

Tessa Virtue et Scott Moir durant leur danse libre aux Internationaux Patinage Canada, le 29 octobre 2016 à Mississauga. (Photo/THE CANADIAN PRESS Mark Blinch)

Premiers de la danse courte après avoir inscrit un record du monde (79,47 points), Tessa Virtue et Scott Moir ont été en mesure de mettre la main sur l’or, samedi à Sapporo, en présentant aux juges une danse libre sans failles. Un niveau quatre sur leur série de vrilles et de meilleures notes d’exécution sur leurs éléments ont permis aux Canadiens de conserver leur avance sur les Champions du monde Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron de la France et remporter le premier duel opposant les deux couples depuis le retour de Virtue et Moir en compétition.

Les champions olympiques de 2010 ont remporté l’épreuve avec une note totale de 195,84, un autre record du monde pour le duo. Les Français ont dû se contenter de l’argent — leur première médaille autre que l’or depuis décembre 2014 — avec un pointage final de 186,66. Les Italiens Anna Cappellini et Lucas Lanote ont complété le podium avec une note totale de 180,42.

Plus tôt en journée, Meagan Duhamel et Eric Radford qui étaient deuxièmes après le programme court ont remonté d’une position pour terminer l’épreuve des couples au sommet du podium et s’emparer de leur deuxième médaille cette saison sur le circuit. Des erreurs sur les sauts synchronisés et des difficultés lors du dernier porté ont coûté cher au couple qui a cependant réalisé un bon quadruple salchow lancé. « Il y a eu de solides éléments et il y a eu des erreurs malheureuses, a expliqué Radford dans un communiqué de Patinage Canada. Mais quelques fois nous devons faire ces erreurs pendant la saison pour apprendre d’elles et qu’elles ne se reproduisent plus. »

Duhamel et Radford se sont clairement distingués avec leurs composantes de programmes pour remporter la compétition avec une note totale de 204,56, devant le couple chinois formé de Cheng Peng et Yang Jin (196,87). Xuehan Wang et Lei Wang, aussi de la Chine, ont pris le troisième rang avec une note de 185,32.

À LIRE : Duhamel nous montre ce que c’est d’être championne du monde et végétalienne

En remportant l’or dans leurs catégories respectives samedi à Sapporo, les deux tandems canadiens ont aussi confirmé leur présence à la Finale du Grand Prix qui sera tenue à Marseille du 8 au 12 décembre prochains. Seuls les six premiers aux classements de chacune des quatre épreuves après les six étapes du circuit y sont invités.

Julianne Séguin et Charlie Bilodeau se sont aussi qualifiés pour la finale des couples après avoir terminé premiers de Skate America et cinquièmes de la Coupe de Russie. Kaetlyn Osmond sera la première représentante canadienne depuis Joannie Rochette en 2009 à participer à la Finale de Grand Prix après avoir remporté l’argent aux Internationaux Patinage Canada et à la Coupe de Chine. Patrick Chan sera présent au volet masculin de la Finale du Grand Prix, fort de ses deux victoires sur le circuit, soit à Mississauga et le week-end dernier à la Coupe de Chine.