Le Canada a reculé ses horloges au cours du week-end ce qui signifie que l’hiver est vraiment à nos portes. Un autre indicatif que les flocons sont sur le point de nous tomber sur la tête? Les patineurs canadiens font la une grâce à leurs performances sur la glace!

Voici un récapitulatif des performances canadiennes des derniers jours en sports d’hiver et d’été.

Patinage de vitesse sur courte piste

À LIRE : une récolte de cinq médailles dont un doublé au 1000 m masculin à Calgary

Charle Cournoyer (à gauche) et Samuel Girard célèbrent leur doublé à la finale du 1000 m à la Coupe du monde de Calgary, le 6 novembre 2016. ( Photo: THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh)

Charle Cournoyer (à gauche) et Samuel Girard célèbrent leur doublé à la finale du 1000 m à la Coupe du monde de Calgary, le 6 novembre 2016. ( Photo: THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh)

Il y avait de quoi célébrer dimanche après-midi à l’Anneau olympique de Calgary. Charle Cournoyer et Samuel Girard ont réalisé un doublé, remportant l’or et l’argent au 1000 m, au grand plaisir des partisans canadiens présents à la première Coupe du monde de la saison. La veille, Girard avait mis la main sur l’or au 500 m. Marianne St-Gelais et Jamie Macdonald sont aussi au nombre des médaillés canadiens du week-end. L’action reprendra le week-end prochain à Salt Lake City.

Patinage artistique

À LIRE : Weaver et Poje en bronze à la Coupe de Russie

Kaitlyn Weaver et Andrew Poje pendant leur danse courte à la Coupe de Russie, le 4 novembre 2016. (AP Photo/Ivan Sekretarev)

Kaitlyn Weaver et Andrew Poje pendant leur danse courte à la Coupe de Russie, le 4 novembre 2016. (AP Photo/Ivan Sekretarev)

C’est au troisième Grand prix de la saison que les olympiens Kaitlyn Weaver et Andrew Poje ont présenté pour la première fois aux juges leurs programmes. La paire a inscrit une note totale de 178,57 pour danse courte sur la musique de Michael Jackson et leur danse libre sur celle du concierto de Aranjuez pour prendre le troisième rang de l’épreuve. Les champions de Skate America Julianne Séguin et Charlie Bilodeau ont commis des erreurs dans leurs deux programmes qui leur ont couté le podium chez les couples, terminant au sixième échelon. Les recrues Camille Ruest et Drew Wolfe ont pris le septième rang à leur premier Grand Prix en carrière. Elladj Baldé a pour sa part terminé sixième chez les hommes.

Cyclisme sur piste

L'équipe de poursuite par équipes chez les hommes lors des qualifications à la Coupe du monde de Glasgow, le 3 novembre 2016. (Photo : UCI)

L’équipe de poursuite par équipes chez les hommes lors des qualifications à la Coupe du monde de Glasgow, le 3 novembre 2016. (Photo : UCI)

L’équipe canadienne de poursuite par équipes chez les hommes a remporté sa toute première médaille de Coupe du monde à cette épreuve, au premier arrêt du circuit, vendredi soir. C’est à Glasgow, en Écosse, que l’équipe formée d’Aidan Caves, d’Adam Jamieson, de Jay Lamoureux et de Bayley Simpson a décroché le bronze en remportant son duel face à l’équipe suisse avec un chrono de 4 minutes 1,958 secondes.

Ed Veal qui a été remplacé en finale par Simpson recevra lui aussi une médaille pour son apport en qualifications. Les Britanniques ont remporté l’épreuve devant leurs partisans en arrêtant l’horloge à 3:58, 891 secondes face à l’équipe française qui repart avec l’argent (4:00, 230 s).

Athlétisme

Lanni Marchant en fin de marathon au Sambodromo lors des Jeux olympiques de 2016, le dimanche 14 août, à Rio de Janeiro. COC Photo/David Jackson

Lanni Marchant en fin de marathon au Sambodromo lors des Jeux olympiques de 2016, le dimanche 14 août, à Rio de Janeiro. COC Photo/David Jackson

L’olympienne de Rio 2016 Lanni Marchant a enregistré, dimanche, le temps le plus rapide réalisé par une Canadienne dans l’histoire du Marathon de New York. Lanni a franchi la ligne d’arrivée en 2 heures 33 minutes et 50 secondes pour prendre le septième rang du marathon le plus populaire au monde. C’est Mary Keitany du Kenya qui a remporté la course de 42 km pour une troisième fois consécutive en un temps de 2:24:26 secondes.

Hockey sur glace

À LIRE : Les Canadiennes joueront pour l’or à la Coupe des quatre nations

Au lendemain de leur victoire sur leurs grandes rivales américaines, les femmes de Hockey Canada ont dû s’avouer vaincues devant leurs voisines du Sud en finale de la Coupe des quatre nations. La double médaillée d’or olympique Marie-Philip Poulin aura ouvert et fermé la marque lors de cette rencontre, mais les États-Unis auront inscrit cinq buts entretemps pour remporter le tournoi au compte de 5 à 3.

Laura Stacey, aidée de Jessica Campbell, a été responsable du deuxième but canadien de la rencontre.

Baily Bram joue du coude avec l'Américaine Kelli Stack en ronde préliminaire de la Coupe des quatre nations, le 4 novembre 2016 à Vierumäk, en Finlande. (Photo : Hockey Canada)

Baily Bram joue du coude avec l’Américaine Kelli Stack en ronde préliminaire de la Coupe des quatre nations, le 4 novembre 2016 à Vierumäk, en Finlande. (Photo : Hockey Canada)

Pour une deuxième année consécutive, le Canada s’inclinait face aux États-Unis en grande finale, cette fois-ci disputée à Järvenpää en Finlande. Le Canada conserve toujours le record de victoire en Coupe des quatre nations, soit de 14 contre sept pour les États-Unis.

La capitaine Poulin a été la meilleure marqueuse canadienne du tournoi grâce à une récolte de trois buts et de trois aides en quatre matchs, soit deux points de plus que sa coéquipière Laura Fortino.

Tennis

À LIRE : Raonic, Pospisil et Nestor en demi-finales du Masters de Paris

Vendredi était une journée excitante pour la planète tennis puisqu’en remportant son match de quarts de finale contre le Français Jo-Wilfried Tsonga, Milos Raonic était le seul joueur qui se tenait entre le Britannique Andy Murray et le titre de numéro 1 mondial.

Le duel des demi-finales du Masters de Paris, le dernier tournoi avant la finale de l’ATP à Londres, devait avoir lieu samedi après-midi, mais Raonic a dû déclarer forfait en raison d’une déchirure au niveau du quadriceps droit. Visiblement déçu de ne pas pouvoir affronter son grand rival, Raonic a admis en conférence de presse qu’il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour être rétabli à temps pour la finale de l’ATP qui débute le 13 novembre.

Vasek Pospisil et Marcelo Melo lors de leur match de quarts de finale au Masters de Paris, le 4 novembre 2016. (Photo : BNP Paribas Masters)

Vasek Pospisil et Marcelo Melo lors de leur match de quarts de finale au Masters de Paris, le 4 novembre 2016. (Photo : BNP Paribas Masters)

Vasek Pospisil (avec le Brésilien Marcelo Melo) et Daniel Nestor (avec l’Indien Rohan Bopanna) ont tous deux baissé pavillon en demi-finales du tournoi du double à Paris, privant les partisans canadiens d’une finale avec un représentant de l’unifolié de part et d’autre du filet. Pospisil a laissé filer face à Henri Kontinen (Finlande) et John Peers (Australie) en deux manches identiques de 6-4. Nestor aura trimé plus dur pour finalement l’échapper aux mains des favoris locaux Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut par la marque de 6-4, 3-6 et 10-6.

twitter_frsocial-ads