Les patineurs canadiens sur courte piste ont ajouté trois médailles à leur récolte au premier arrêt du circuit de la Coupe du monde, dimanche après midi à Calgary, pour porter à cinq le nombre de médailles remportées en sol canadien au cours du week-end.

Charle Cournoyer (à gauche) et Samuel Girard célèbrent leur doublé à la finale du 1000 m à la Coupe du monde de Calgary, le 6 novembre 2016. ( Photo: THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh)

Charle Cournoyer (à gauche) et Samuel Girard célèbrent leur doublé à la finale du 1000 m à la Coupe du monde de Calgary, le 6 novembre 2016. ( Photo: THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh)

Le médaillé de bronze de Sotchi 2014 Charle Cournoyer et Samuel Girard ont su transformer l’énergie de la foule en un doublé à l’épreuve du 1000 m. Les partenaires d’entraînement se sont échangés la position de tête tout au long de la finale pour franchir la ligne d’arrivée premier (1:23,473 secondes) et deuxième (1:23,518 s) respectivement. Le Hongrois Shaoang Liu a complété le podium avec un chrono de 1:23,600 s. Samuel Girard repart ainsi de Calgary avec deux médailles au cou après avoir remporté l’or la veille au 500 m. (Les détails plus bas)

Jamie Macdonald derrière Elise Christie (Grande-Bretagne) lors de la finale du 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 6 novembre 2016. ( Photo: THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh)

Jamie Macdonald derrière Elise Christie (Grande-Bretagne) lors de la finale du 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 6 novembre 2016. ( Photo: THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh)

Jamie Macdonald a connu un excellent départ au 500 m pour se loger derrière la quadruple médaillée des Mondiaux de 2016 Elise Christie (Grande-Bretagne) et mettre la main sur sa troisième médaille de Coupe du monde en carrière, l’argent, avec un chrono de 42,954 secondes. Christie fut la première à franchir la ligne d’arrivée à 42,565 secondes devant Macdonald et Yara Van Kerkhof des Pays-Bas (43,000 s).

Le photofinish aura été nécessaire pour déterminer qui occuperaient les deuxième, troisième et quatrième places au 1000 m féminin. Malheureusement pour Kim Boutin, après s’être retrouvée en position de tête en première moitié de course, la Canadienne a terminé au pied du podium à un centième de seconde de la médaille de bronze.

Marie-Ève Drolet lors de la finale du 1500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 5 novembre 2016. ( Photo: THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh)

Marie-Ève Drolet lors de la finale du 1500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 5 novembre 2016. ( Photo: THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh)

Une chute de Marie-Ève Drolet lors du relais 3000 m féminin a relégué les Canadiennes au quatrième rang derrière les Coréennes qui ont inscrit un nouveau record du monde (4:05,350 s), les Néerlandaises et les Hongroises. Même destin du côté des hommes lorsque Charles Hamelin a chuté avec moins de dix tours à faire au relais 5000 m masculin. Les Hongrois l’ont emporté devant les Néerlandais et les Coréens.

Samedi

Les Canadiens Samuel Girard et Marianne St-Gelais ont récolté une médaille d’or et d’argent à la première journée des finales de la Coupe du monde de Calgary, samedi.

Samuel Girard célèbre sa victoire au 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 5 novembre 2016 (Photo COC/Steve Boudreau)

Samuel Girard célèbre sa victoire au 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 5 novembre 2016 (Photo COC/Steve Boudreau)

Avec l’absence de Charles Hamelin en finale du 500 m en raison d’une chute lors des quarts de finale, tous les espoirs de médailles du Canada résidaient sur Samuel Girard. Un an après avoir remporté sa première médaille d’or sur le circuit de la Coupe du monde, le natif de Ferland-et-Boilleau a récidivé en s’emparant de la tête dès le coup de pistolet pour remporter la finale à quatre sprinteurs. Celui qu’on surnomme l’héritier d’Hamelin a battu au fil d’arrivée le Chinois Wu Dajing et le triple médaillé d’or olympique Victor An de la Russie avec un chrono de 40,125 secondes, soit à deux dixièmes du record du monde.

Dajing Wu de la Chine, Samuel Girard du Canada et Victor An de la Russie lors de la remise des médailles de l'épreuve du 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 5 novembre 2016. (Photo COC/Steve Boudreau)

Dajing Wu de la Chine, Samuel Girard du Canada et Victor An de la Russie lors de la remise des médailles de l’épreuve du 500 m à la Coupe du monde de Calgary, le 5 novembre 2016. (Photo COC/Steve Boudreau)

C’est une finale plus compliquée qui s’est produite du côté des femmes. Au grand plaisir de la foule, 50 % de cette finale du 500 m était canadienne grâce aux performances de Marianne St-Gelais et Kasandra Bradette en rondes préliminaires.

Marianne St-Gelais en tête, Arianna Fontana de l'Italie (à gauche), Kasandra Bradette du Canada et Fan Kexin de la Chine (à droite) lors de la finale du 500 m féminin à la Coupe du monde de Calgary, le 5 novembre 2016. (Photo COC/Steve Boudreau).

Marianne St-Gelais en tête, Arianna Fontana de l’Italie (à gauche), Kasandra Bradette du Canada et Fan Kexin de la Chine (à droite) lors de la finale du 500 m féminin à la Coupe du monde de Calgary, le 5 novembre 2016. (Photo COC/Steve Boudreau).

St-Gelais a rapidement pris les devants et tout portait à croire qu’on verrait un doublé canadien dans cette épreuve. Cependant un contact entre Bradette et l’Italienne Arianna Fontana au sixième virage a engendré une chute chez l’Italienne qui emmena St-Gelais dans les matelas. Bradette fut pénalisée pour son geste et St-Gelais fut promue à la médaille d’argent, derrière la gagnante Fan Kexin (44,096 s). Arianna Fontana a complété la course avec un chrono de 43,154 secondes pour repartir avec le bronze.

Également des finales de samedi, Pascal Dion a fini au quatrième rang du 1500 m et Kim Boutin au sixième rang sur la même distance.

L’action reprend dimanche pour la deuxième journée des finales de cette première Coupe du monde de la saison.
twitter_frsocial-ads