Photo manchette : Carling Zeeman mord sa médaille d’or, le 17 avril 2016 (Photo: Detlev Seyb/MyRowingPhoto.com via FISA/World Rowing).

Le Canada quitte la première coupe du monde d’aviron de la saison avec quatre médailles, dont une d’or. Trois embarcations canadiennes sont montées sur le podium, dimanche, à Varèse (Italie).

Carling Zeeman a mené la charge canadienne, terminant première de l’épreuve à une rameuse de couple. Des médailles d’argent ont aussi été remportées par les équipages du quatre de couple masculin et du huit féminin, dimanche. Samedi, la Canadienne Katherine Sauks avait amorcé la compétition avec un podium pour son pays (détails ci-bas).

Carling Zeeman célèbre après avoir remporté la course d’une rameuse de couple le 17 avril 2016 à Varèse, en Italie (Photo: Igor Meijer via FISA/World Rowing).

Carling Zeeman célèbre après avoir remporté la course d’une rameuse de couple le 17 avril 2016 à Varèse, en Italie (Photo: Igor Meijer via FISA/World Rowing).

Zeeman, championne à cette même épreuve aux derniers Jeux panaméricains de Toronto, a eu le dernier mot dans une course des plus serrée, enregistrant un chrono de 7 minutes 49, 410 s devant la Biélorusse Ekaterina Karsten (7:50,970) et l’Irlandaise Sanita Puspure (7:51,400).

« J’ai beaucoup travaillé sur mon départ car j’ai tendance à commencer avec un certain retard, a indiqué Zeeman à World Rowing après la course. Chaque 500 m je jetais un coup d’œil autour et tout le monde était aligné. Je savais que je pouvais finir en puissance et attaquer. »

Au huit féminin, le Canada n’a pas été en mesure d’égaler le rythme de l’embarcation néerlandaise (6:22,380) qui s’est faufilée devant celle des Canadiennes (6:22.620) par trois dixièmes de seconde. La Russie est venue compléter le podium.

L'embarcation du huit féminin canadien. (G-D) Lisa Roman, Cristy Nurse, Natalie Mastracci, Susanne Grainger, Lauren Wilkinson, Ashley Brzozowicz, Christine Roper, Antje von Seydlitz-Kurzbach et Lesley Thompson-Willie lors de la Coupe du monde d'aviron de Varèse en Italie, le 17 avril 2016 (Photo: Detlev Seyb/MyRowingPhoto.com via FISA/World Rowing).

L’embarcation du huit féminin canadien. (G-D) Lisa Roman, Cristy Nurse, Natalie Mastracci, Susanne Grainger, Lauren Wilkinson, Ashley Brzozowicz, Christine Roper, Antje von Seydlitz-Kurzbach et Lesley Thompson-Willie lors de la Coupe du monde d’aviron de Varèse en Italie, le 17 avril 2016 (Photo: Detlev Seyb/MyRowingPhoto.com via FISA/World Rowing).

« Nous aurions aimé nous retrouver au centre du podium, a dit Lauren Wilkinson. Il est encore tôt dans la saison, nous avons encore beaucoup de temps pour nous améliorer. C’est toujours fantastique de prendre part à un événement comme celui-ci. »

L’équipe canadienne ayant pris part à la finale était formée de Lisa Roman, Cristy Nurse, Natalie Mastracci, Susanne Grainger, Wilkinson, Ashley Brzozowicz, Christine Roper, Antje von Seydlitz-Kurzbach et Lesley Thompson-Willie (barreuse).

Les rameurs canadiens médaillés d'argent. (G-D) Julien Bahain, Rob Gibson, Will Dean et Pascal Lussier lors de la Coupe du monde d'aviron I, le 17 avril 2016. (Photo: Detlev Seyb/MyRowingPhoto.com via FISA/World Rowing).

Les rameurs canadiens médaillés d’argent. (G-D) Julien Bahain, Rob Gibson, Will Dean et Pascal Lussier lors de la Coupe du monde d’aviron I, le 17 avril 2016. (Photo: Detlev Seyb/MyRowingPhoto.com via FISA/World Rowing).

Au quatre de couple masculin, les Canadiens Will Dean, Julien Bahain, Rob Gibson et Pascal Lussier se sont rapidement retrouvés en tête de peloton après avoir accédé à la finale via le repêchage, samedi. Il n’aura cependant pas fallu attendre bien longtemps avant de voir le quatuor russe prendre les devants pour éventuellement décrocher la médaille d’or en 6:02,180. Le Canada a suivi de près avec 6:04,920, loin devant la Pologne qui, elle, a terminé au troisième rang (6:08,250).

Journée d’entraînement avant la tenue de la Coupe du monde de Varèse en Italie (Photo: Igor Meijer via FISA/World Rowing).

Journée d’entraînement avant la tenue de la Coupe du monde de Varèse en Italie (Photo: Igor Meijer via FISA/World Rowing).

La première étape du circuit de la Coupe du monde d’aviron s’est conclue avec les Pays-Bas au sommet du tableau des médailles avec trois médailles d’or et sept podiums. Les quatre médailles obtenues par le Canada représentent le troisième meilleur total parmi les pays ayant pris part aux épreuves de la fin de semaine.

Le deuxième arrêt du circuit s’effectuera à Lucerne, en Suisse du 27 au 29 mai.

16 avril 2016

Katherine Sauks (left) on the World Rowing Cup I podium in Varese, Italy on April 16, 2016 (Photo: Detlev Seyb/MyRowingPhoto.com via FISA/World Rowing).

Katherine Sauks (left) on the World Rowing Cup I podium in Varese, Italy on April 16, 2016 (Photo: Detlev Seyb/MyRowingPhoto.com via FISA/World Rowing).

Le Canada a obtenu son premier podium de la saison sur le circuit de coupe du monde d’aviron, grâce à la médaille d’argent remportée par Katerine Sauks à Varèse, en Italie.

La finale féminine des poids légers a été retardée samedi puisque Sauks devait composer avec un problème d’équipement. L’attente en aura valu la peine pour la Canadienne qui a complété l’épreuve en 7 min 39,7 s pour atteindre le podium.

LIRE | Les rameurs canadiens prêts pour la saison 2016

Une embarcation canadienne en avant plan sur les eaux lors d'une séance d'entraînement à la Coupe du monde d'aviron de Varese (Italie).

Une embarcation canadienne en avant-plan sur les eaux lors d’une séance d’entraînement à la Coupe du monde d’aviron de Varèse (Italie).

« Je suis très heureuse puisqu’il s’agit de ma première médaille en coupe du monde, a déclaré Sauks selon World Rowing. J’ai brisé une rame durant l’échauffement et c’est pourquoi la course a été retardée. Je suis très fière de mon résultat. J’aime croire que j’aurais obtenu un meilleur résultat si le bris n’était pas survenu, mais impossible de savoir bien sûr. »

La Néerlandaise Marieke Keijser a décroché l’or avec un temps de 7:36,610. L’Italienne Federica Cesarini (7:44.910) a quant à elle pris le troisième rang. Cesarini avait pris les devants lors des 500 premiers mètres avant d’éventuellement se faire doubler par Keijser et Sauks. La rameuse italienne s’est retrouvée dans une bataille à finir pour la troisième place face à une embarcation suisse dans les derniers mètres.

Les finales se poursuivent jusqu’à dimanche.