Biographie :

À peine cinq ans après avoir commencé à faire de l’aviron dans le but d’améliorer ses aspirations au basketball collégial, Natalie Mastracci est devenue médaillée d’argent olympique avec l’équipe canadienne du huit de pointe aux Jeux olympiques de 2012 à Londres. La carrière internationale de Natalie a commencé aux Championnats du monde de 2008 pour les moins de 23 ans. Après avoir terminé en 4place deux fois de suite, Natalie et l’équipe du huit de pointe des moins de 23 ans ont remporté la médaille de bronze en 2010. Elle est passée à l’équipe nationale senior l’année suivante et a remporté la médaille d’argent aux Championnats du monde à l’épreuve du huit de pointe. Ensuite, elle est montée sur trois autres podiums des Championnats du monde, soit en 2013, 2014 et 2015. Avec Équipe Ontario aux Jeux du Canada de 2009, Natalie a remporté l’or à l’épreuve du huit de pointe et l’argent à l’épreuve du quatre de pointe.

À propos de l’athlète…

Famille : Sa mère se nomme Rosanne Mastracci. Ses sœurs aînées sont Dre Tara Mastracci, Dre Teresa Mastracci et Christina Mastracci-Fera. Débuts : Elle a commencé à faire de l’aviron à 18 ans. Ses amies lui ont fait croire que le fait de se joindre à l’équipe d’aviron au cours de son dernier trimestre au secondaire renforcerait ses qualités athlétiques et lui permettrait d’obtenir une bourse américaine au basketball; on lui a offert une bourse d’études en aviron. Au-delà de l’aviron : Elle a obtenu un baccalauréat ès arts en langues et littérature de l’université de Syracuse en 2013. Elle aime dessiner et ne voyage jamais sans son cahier de dessin. Le fait de dessiner la calme avant une course et l’occupe lorsqu’elle reprend des forces après une course. Elle aime aussi concevoir et confectionner des vêtements, et elle apprend à dessiner des modèles. Elle pense toujours à sa famille avant une course pour sentir ses proches ramer avec elle. Elle emporte toujours une couverture rayée du magasin La Baie d’Hudson afin de rendre chaque lit qu’elle occupe sien. Devise préférée : « L’excellence est une habitude. »