Oh hisse! Oh hisse!

Le coup d’envoi de la saison d’aviron sera donné ce week-end et les équipages d’Aviron Canada sont prêts à faire des vagues.

Avec les Jeux olympiques qui pointent à l’horizon, 28 rameurs canadiens prendront part à huit départs à la première coupe du monde de la saison disputée à Varèse, en Italie du 15 au 17 avril prochain.

WEBDIFFUSION | site web de la FISA

 

Suivi des qualifications pour Rio 2016

Fière de ses six embarcations qualifiées pour Rio, Rowing Canada Aviron mise sur les prochains mois pour peaufiner la préparation de ses équipes avant de mettre le cap sur le Brésil où le Canada ne vise rien de moins que le top du podium.

Les hommes du quatre de pointe (M4-) célèbrent leur médaille d’or à TO2015. L’équipage a pris le quatrième rang des Championnats du monde en 2015 et compte renouer avec le podium sur le circuit de la coupe du monde cette saison. (Photo : Jason Ransom)

Les hommes du quatre de pointe (M4-) célèbrent leur médaille d’or à TO2015. L’équipage a pris le quatrième rang des Championnats du monde en 2015 et compte renouer avec le podium sur le circuit de la coupe du monde cette saison. (Photo : Jason Ransom)

Il faut dire que cet objectif est loin d’être farfelu. Les représentants de l’unifolié ont connu une saison préolympique qui a fait brûler d’envie plus d’un avec ses huit médailles d’or aux derniers Jeux panaméricains et une de bronze aux Mondiaux d’aviron.

 

Alignement complet des équipages canadiens pour la Coupe du monde de Varèse

Pour les femmes du huit de pointe (W8+), la régate de Varèse sera leur première compétition depuis qu’elles ont mis la main sur le bronze aux Mondiaux d’aviron en septembre dernier.

Carling Zeeman, médaillée d’or à TO2015 au skiff féminin (W1x), sera elle aussi en quête d’un podium de coupe du monde, après avoir pris le sixième rang aux Championnats du monde.

Carling Zeeman, médaillée d’or à TO2015 au skiff féminin (W1x), sera elle aussi en quête d’un podium de coupe du monde, après avoir pris le sixième rang aux Championnats du monde.

« Nous aurons à faire face à une vive concurrence de la part de tous les équipages, mais nous sommes impatientes de concourir », a affirmé Ashley Brzozowicz dans un communiqué d’Aviron Canada. « Nous avons beaucoup appris à chacune des compétitions auxquelles nous avons pris part au cours de la saison passée, et nous espérons que nous continuerons à nous améliorer ce printemps. C’est vraiment important pour nous de commencer sur une bonne note, surtout durant une saison olympique, et de maintenir notre élan jusqu’aux Jeux. »

Les finales du skiff féminin (W1x), deux de pointe féminin (W2-), deux de couple poids léger féminin (LW2x) et du quatre de pointe poids léger masculin (LM4-) se tiendront samedi alors que les finales du deux de pointe féminin (W2-), deux de couple féminin (W2x), quatre de pointe masculin (M4-), quatre de couple masculin (M4x), huit de pointe féminin (W8+) et la deuxième finale du skiff féminin (W1x) auront lieu dimanche.