Le triathlon à Tokyo 2020

Site de compétition : Base nautique d’Odaiba

Dates des compétitions : 27 et 28 juillet, 1er août (Jours 3, 4 et 8)

Épreuves : 3 (1 masculine, 1 féminine, 1 mixte)

Fédération nationale : Triathlon Canada

Fédération internationale : International Triathlon Union (ITU)

Les épreuves pour les hommes et les femmes sont disputées sur le même parcours, composé de trois volets : 1,5 km de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied. Le volet natation commence par un départ de masse, à partir du rivage ou d’un ponton. Après avoir terminé la nage, les athlètes entrent dans la zone de transition pour se préparer pour le vélo. Pour accélérer la transition, les athlètes peuvent fixer leurs souliers de vélo aux pédales. Après avoir complété la portion vélo, ils passent à nouveau par la zone de transition pour se préparer pour la course. Il est important de passer d’une discipline à l’autre le plus rapidement possible puisque le chronomètre ne s’arrête pas. Le premier athlète à franchir la ligne d’arrivée l’emporte.

Le relais mixte fera ses premiers pas aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. Chaque équipe sera composée de deux hommes et deux femmes. Chaque membre d’équipe complètera un parcours de triathlon plus court (300 mètres de natation, 8 km de vélo et 2 km de course à pied) avant de passer le relais à un coéquipier. L’action sera rapide et souvent imprévisible avec plusieurs dépassements, ce qui en fera une épreuve palpitante pour les spectateurs.

Le Canada aux Jeux olympiques (avant Tokyo 2020)

Simon Whitfield célèbre à Beijing.

Simon Whitfield célèbre à Beijing.

Les deux médailles du Canada en triathlon appartiennent à Simon Whitfield. Il fut le tout premier médaillé d’or olympique en triathlon à Sydney 2000 avant d’enchaîner avec une médaille d’argent huit ans plus tard à Beijing. Aux deux occasions, c’est son sprint en course à pied qui lui a permis de monter sur le podium. Il était un de deux athlètes masculins à participer aux quatre premiers triathlons olympiques.

Le Canadien Les McDonald a été le tout premier président de l’Union internationale de triathlon (ITU) créée en 1989 après que le CIO ait exprimé un intérêt à inclure le triathlon au programme olympique, mais qui recherchait une épreuve plus courte que l’Ironman, qui était présenté depuis la fin des années 1970.