Biographie :

Ellen PenEllen Pennocknock participe à des compétitions de triathlon depuis les Jeux d’été de l’Alberta en 2006, mais s’est mise sérieusement à l’entraînement à l’âge de 18 ans. En 2011, elle a rejoint l’équipe de développement et elle a fait ses débuts sur la scène internationale la même année en remportant le Championnat panaméricain junior à Edmonton. La ville lui porte chance et elle y a terminé quatrième lors de sa première Coupe du monde en 2012 avant de monter pour la première fois sur le podium de la Coupe du monde avec une deuxième place en 2013. Ellen participe à la série mondiale de triathlon depuis 2013. Lors de la grande finale de la même année à Londres, elle a remporté la médaille d’argent du Championnat des moins de 23 ans. Parmi les faits saillants de sa carrière, Ellen liste sa quatrième place à l’arrêt de Mooloolaba de la Coupe du monde en 2014. Elle a participé aux Jeux du Commonwealth en 2014, mais elle n’a pas été en mesure de terminer la course parce qu’elle s’est fracturé la clavicule lors d’une collision à vélo. L’incident a mis fin à sa saison.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Elle est la fille de Kevin et Pat Pennock. Son frère cadet Russell fait aussi de la compétition en triathlon. Débuts : Elle a participé à son premier triathlon Kids of Steel à l’âge de 11 ans. Elle fait de la natation depuis l’âge de 8 ans et le triathlon lui semblait être une activité estivale amusante. Elle a commencé à faire de la course au secondaire et à s’entraîner spécialement pour le triathlon à la fin du secondaire. Autres intérêts : Elle a terminé la moitié de son baccalauréat en sciences de la Terre et océanographie à l’Université de Victoria. Elle aime le ski, la randonnée, le dessin et le plein air. Elle a pratiqué le basketball et le hockey sur gazon. De tout et de rien : Ses citations préférées : « Le sens de la vie c’est de trouver votre cadeau, le but de la vie est de le donner. » – William Shakespeare / « J’ai échoué encore, encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi j’ai réussi. » – Michael Jordan. Ses modèles sont Simon Whitfield et Steve Nash. Elle a une serviette porte-bonheur des dalmatiens qu’elle apporte à chaque course. On la surnomme Steve.

PALMARÈS INTERNATIONAL

JCW : 2014 – ABN

SMT ITU (top 30) : 2014 –23e (Auckland); 2013 – 28e (Stockholm), 25e (San Diego)

CM ITU (top 10) : 2014 – 4e (Mooloolaba); 2013 – ARGENT (Edmonton); 2012 – 4e (Edmonton)

Grande finale SMT ITU : 2013 – ARGENT (M23); 2012 – 13e (M23); 2011 – 15e (juniors)