Le taekwondo à Tokyo 2020

Site de compétition : Makuhari Messe – Pavillon A

Dates des compétitions : 25 au 28 juillet août (Jours 1 à 4)

Épreuves : 8 (4 masculines et 4 féminines)

Fédération nationale : Taekwondo Canada

Fédération internationale : World Taekwondo

Le taekwondo est un sport de puissance, de précision et de contrôle dans lequel les compétiteurs gagnent des points en atteignant la tête ou le corps de l’adversaire avec des attaques selon le barème suivant :

  • 1 point – coup valide au plastron recouvrant la poitrine
  • 2 points – coup de pied valide au plastron recouvrant la poitrine
  • 3 points – coup de pied valide à la tête
  • 3 points – coup de pied de circulaire valide au plastron
  • 4 points – coup de pied circulaire valide à la tête
  • 1 point – un Gam-jeom (pénalité d’un point) décerné à l’adversaire

Sebastien Michaud affronte Arman Yeremyan, de l’Arménie, en taekwondo aux Jeux olympiques de Londres, le 9 août 2012. Michaud a perdu le match. LA PRESSE CANADIENNE/COC – Jason Ransom

Les concurrents peuvent aussi s’imposer par mise hors combat, une occurrence rare au niveau élite cependant, ou par défaut si l’adversaire cumule cinq points de pénalité. Un match consiste en trois rondes de deux minutes intercalées d’une pause d’une minute. Le pointage du match est la somme des points des trois rondes. Une quatrième manche décisive détermine le gagnant en cas d’égalité après trois rondes.

Le programme olympique est composé de huit épreuves, soit quatre chez les hommes et quatre chez les femmes, avec des catégories de poids plus étendues que pour les 16 épreuves (huit chez les hommes et huit chez les femmes) présentées dans le cadre des championnats du monde. Les catégories olympiques des épreuves masculines sont les moins de 58 kg, les moins de 68 km, les moins de 80 kg et les plus de 80 kg, tandis que les épreuves féminines sont composées des catégories des moins de 49 kg, des moins de 57 kg, des moins de 67 kg et des plus de 67 kg.

Toutes les épreuves sont des tournois à élimination simple. Le gagnant de la finale remporte la médaille d’or, le perdant l’argent. Les perdants en demi-finales sont relégués à la finale bronze, où ils affrontent les gagnants du repêchage, un tableau à élimination simple réunissant tous ceux qui ont perdu contre les deux finalistes.

OLY COC London 2012

Le Canada aux Jeux olympiques (avant Tokyo 2020)

Le Canada a récolté sa première médaille en taekwondo dès la première apparition officielle du sport aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney, quand Dominique Bosshart a gagné le bronze chez les plus de 67 kg. Huit ans plus tard, à Beijing, Karine Sergerie a remporté l’argent, le meilleur résultat canadien à ce jour en taekwondo.

Le meilleur résultat canadien des épreuves olympiques de taekwondo est la participation aux quarts de finale de Sébastien Michaud (-80kg) à Beijing 2008 et celle de François Coulombe-Fortier (+80kg) à Londres 2012.