Nous avons rassemblés les moments créatifs et divertissants d’entraînement des athlètes d’Équipe Canada dans une série d’articles #EntrainementsDuMardi. Découvrez-en d’autres sur une variété de sports ici.


Coupes du monde annulées, système de réfrigération brisé… 2020 a été porteuse de grands défis pour les patineurs de vitesse sur longue piste d’Équipe Canada, mais savez-vous quoi? Rien n’allait réussir à les ralentir à l’entraînement.

Faites défiler cet article sur votre écran pour découvrir tous les moyens créatifs qu’utilisent les patineurs de vitesse à l’entraînement en prévision des deux Coupes du monde à venir en 2021.

1. Ivanie Blondin

Ivanie Blondin ne chômait pas entre deux saisons de compétitions. Regardez comment la double championne du monde glisse d’un côté à l’autre sous le doux regard de son ami à quatre pattes. La patineuse avait aussi remporté l’argent en mars, sa première médaille toutes distances en carrière aux Championnats du monde.

2. Isabelle Weidemann

Cette olympienne de PyeongChang 2018, ou plutôt reine du DIY, a suivi les traces de sa coéquipière en utilisant un comptoir IKEA comme surface de glisse pour s’entraîner.  Regardez ses autres publications pour d’autres idées créatives d’entraînement. Isabelle Weidemann a terminé la saison en force en capturant l’or au 3000 m et en obtenant une deuxième place au classement mondial.

3. Ted-Jan Bloemen

Le travail ne s’arrête jamais pour le champion olympique Ted-Jan Bloeman, alors qu’il s’entraînait à l’Anneau olympique équipé de l’accessoire le plus essentiel et populaire de l’année : le masque. À PyeongChang 2018, Bloeman a mis fin à une absence du podium olympique vieille de 86 ans pour le Canada en patinage de vitesse sur longue piste aux épreuves de 5 000 et 10 000 mètres masculin.

4. Antoine Gélinas-Beaulieu

Antoine Gélinas-Beaulieu était lui aussi à l’Anneau olympique et nous donne ici l’impression de le suivre à toute vitesse sur la glace. La saison dernière, en réussissant un chrono de 7:40,27 s, Gélinas-Beaulieu a réussi à se tailler une place sur le podium des Championnats du monde de distances individuelles de l’ISU en février.

5. Un trio de patineurs passe des lames aux roues

L’Anneau de Calgary n’a peut-être pas de glace en ce moment, mais ce n’est pas ce qui allait ralentir Jordan Belchos, Graeme Fish et Kaleb Müller, qui ont décidé de remplacer leurs lames pour des roues.

Belchos est d’ailleurs un médaillé des Jeux panaméricains dans le sport du patinage de vitesse à roues alignées.

6. Gilmore Junio

Gilmore Junio et le reste de l’équipe de patinage de vitesse ont fait le trajet de 10 heures jusqu’à Fort Saint John en Novembre pour pouvoir remplacer leurs roues par des lames et s’entraîner sur la glace à nouveau.

7. Alex Boisvert-Lacroix

En conservant le style essentiel de 2020, l’olympien de PyeongChang 2018 Alex Boisvert-Lacroix s’est vêtu d’un masque et de son équipement d’entraînement pour rejoindre ses coéquipiers sur la glace à Fort Saint John.

Saviez-vous que Boisvert-Lacroix faisait partie de l’équipe nationale de la courte piste auparavant? Récemment, il a pris une pause de la longue piste pour aller faire quelques tours rapides sur la courte piste de Montréal.

8. Tyson Langelaar

Pas d’Anneau olympique? Pas de problème. Tyson Langelaar s’est aventuré à l’extérieur avec Belchos et d’autres coéquipiers pour trouver de la glace et des vues à couper le souffle. Langelaar faisait partie du quatuor qui a gagné le bronze au sprint par équipes masculin de la Coupe du monde de patinage de vitesse en 2019.

9. Vincent De Haître

Les glaces extérieures sont populaires ces temps-ci et on ne déteste pas ça du tout avec des paysages comme celui-ci! Vincent De Haître s’entraîne présentement dans deux sports, puisqu’il est également un espoir olympique en route pour représenter le Canada en cyclisme sur piste à Tokyo 2020.

Suivez les patineurs de vitesse sur longue piste puisqu’ils se joindront à la bulle de compétition de l’ISU à Heerenveen, aux Pays-Bas, en janvier.